Immobilier français : 4ème plus forte hausse des prix d'Europe

24/12/2014 à 12:26 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier français : 4ème plus forte hausse des prix d'Europe
Immobilier français : 4ème plus forte hausse des prix d'Europe

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les prix de l'immobilier français auraient accusé l'une des plus importantes progressions que l'Europe ait enregistrées au cours de ses 30 dernières années.

Immobilier : la hausse des prix a marqué les dernières décennies

Publiée en octobre dernier par le groupe de conseil en immobilier d'entreprise CBRE, l'étude intitulée « Global Living Report », révélait que l'immobilier neuf pouvait s'avérer bien plus abordable à Paris qu'au sein de certaines autres capitales mondiales (15 000 euros/m² à Paris contre 27 500 euros/m² à Londres). Et pourtant, si l'on en croit cette même étude, au cours des dernières décennies, les prix de l'immobilier français auraient très nettement progressé au regard des autres marchés européens.

Hausse des prix : la France flirte avec le podium européen

Dans le détail, le prix moyen des logements aurait accusé une hausse de 149% au cours des 30 dernières années, soit la 4ème plus forte progression d'Europe, juste devant la Norvège (145%). S'il frappe aux portes du podium, le marché immobilier hexagonal se situe toutefois bien loin de son confrère britannique qui aura vu ses prix progresser de 232% sur la même période. En matière de hausse des prix de l'immobilier, le Royaume-Uni semble en effet dominer de la tête et des épaules tant sur le plan européen qu'à l'échelle mondiale (talonnée par l'Australie). Concernant le classement en zone Euro, le podium se voit complété par l'Irlande (+185%) et la Belgique (+174%).

Evidemment, d'importantes disparités peuvent être observées entre les pays et si la hausse des prix (désormais révolue) semble avoir marqué de son empreinte les dernières décennies, il convient toutefois de se garder de toute généralisation en la matière. Mark Collins, président de CBRE UK Residential, précise ainsi que « tous les pays européens ne sont pas logés à la même enseigne puisque les prix sont par exemple restés figés en Italie ou en Allemagne ».

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page