Immobilier : François Hollande rappelle Cécile Duflot

01/04/2014 à 15:19 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : François Hollande rappelle Cécile Duflot
Immobilier : François Hollande rappelle Cécile Duflot

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Note à l'attention du lecteur : cet article est bien évidemment marqué du sceau du 1er avril...

Sortie par la petite porte, Cécile Duflot devrait dès ce mercredi faire un retour remarqué au sein du gouvernement. Dans un communiqué transmis en fin de matinée, l'Elysée confirme en effet avoir proposé à l'ex ministre du Logement de reprendre ses fonctions au sein d'un ministère nettement élargi.

Un super ministère "Logement Ecologie Energie"

On les croyait en froid, Manuel Valls pourrait finalement devoir composer avec les Verts et le retour de Cécile Duflot au sein du "gouvernement de combat" voulu par François Hollande. Interrogé sur les possibles entrées d'écologistes au sein du gouvernement, Noël Mamère expliquait hier que la transition énergétique engagée par l'Etat impliquait nécessairement la présence d'écologistes à des postes ministériels importants. "Je pense que ce seront des membres éminents d'EELV qui seront au gouvernement", précisait-il ainsi au micro de RTL.

Le retour de Cécile Duflot

Le député de Gironde ne croyait sans doute pas si bien dire puisqu'au lendemain de sa démission Cécile Duflot est en passe de bouleverser les pronostics en opérant un retour des plus médiatiques. Dans un communiqué publié ce mardi matin, l'Elysée annonce en effet avoir proposé à Cécile Duflot de prendre la tête d'un ministère regroupant le logement, l'écologie et l'énergie. "Accepter aussi aisément la démission d'une ministre au lendemain au lendemain de l'adoption d'une loi qu'elle a portée durant de longs mois (ndlr : la loi Alur) serait un message particulièrement négatif lancé aux français", souligne à ce sujet Najat Vallaud-Belkacem. Le gouvernement "doit resserrer les rangs sans pour autant tirer un trait sur ce qui a été accompli jusqu'ici", précise-t-elle.

Souhaitant compter parmi ses ministres des écologistes de premier plan afin de profiter de leur poids pour asseoir sa majorité tant à l'Assemblée qu'au Sénat, François Hollande aurait préalablement proposé le poste à Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly. Devant le refus de ces derniers, Cécile Duflot représentait donc la seule alternative offerte à un Président de la République ne pouvant se passer des Verts.

Manuel Valls et Cécile Duflot enterrent la hache de guerre

Si Pascal Canfin (ex ministre du Développement) ne sera pas de l'aventure, Cécile Duflot aurait d'ores et déjà accepté de laisser au placard les divergences qu'elle entretient avec le nouveau Premier ministre, Manuel Valls. "Ce n'est pas une question de personne", déclare-t-elle ainsi avant d'ajouter vouloir désormais travailler d'arrache-pied avec sa nouvelle équipe pour aller "au-delà de nos domaines ministériels". La nomination de Cécile Duflot au poste de ministre de l'Ecologie, de l'Energie et du Logement devrait selon toute vraisemblance être officialisée ce mercredi 2 avril au matin.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page