Immobilier : hausse des prix à Paris

02/10/2015 à 13:10 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : hausse des prix à Paris
Immobilier : hausse des prix à Paris

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis quelques mois maintenant, les prix de l'immobilier parisien s'orientent de nouveau à la hausse. Une progression qui, si l'on en croit les Notaires d'Ile-de-France, devrait se poursuivre au cours des prochains mois.

La hausse des prix s'installe à Paris

Avec le retour des candidats à l'achat, le marché immobilier affiche actuellement un dynamisme qu'il n'avait plus connu depuis bien longtemps. Dans ce contexte de reprise, il n'y a donc rien d'étonnant à ce que les prix suivent le même chemin. A l'occasion de leur dernière note de conjoncture, les Notaires de Paris Ile-de-France font d'ailleurs la part belle à une remontée des prix certes récente mais qui pourrait bien s'installer dans la capitale tout au moins jusqu'à la fin de l'automne. En trois mois le prix du mètre carré parisien a ainsi progressé de +0,7% pour s'établir fin juillet à 7980 euros. La situation est la même sur l'ensemble de la région Ile-de-France où, sur la même période, le prix moyen enregistre une hausse de +0,7% pour les appartements et +1,8% pour les maisons.

Prix de l'immobilier : progression attendue jusqu'en novembre

La correction des prix observée de longs mois durant n'est donc plus d'actualité. Reste maintenant à savoir si le mouvement haussier qui lui succède saura tenir la distance. Sur ce point, les notaires peinent à se prononcer. « Il serait prématuré de conclure à une inversion durable de tendance concernant la variation des prix, les récentes évolutions étant encore irrégulières et peu marquées », expliquent-ils. Néanmoins, il ne serait pas étonnant de voir les prix parisiens progresser de façon notable en octobre (à 8090 euros/m²) avant de s'accorder une pause en novembre (revenant à 8060 euros/m²).

Les acheteurs tiennent le destin du marché entre leurs mains

Tout dépendra sans doute des acheteurs. Leur retour sur le devant de la scène représente en effet le moteur principal de la hausse affichée actuellement par les prix. Bénéficiant de taux de crédit toujours extrêmement bas mais craignant de les voir remonter, bon nombre de candidats à l'achat ont fait le choix de ne plus attendre pour mettre en branle leur projet d'acquisition. Conséquence de ce changement d'attitude soudain, le volume des ventes a littéralement flambé par rapport à l'année dernière. Sur la période couvrant les mois de mai à juillet 2015, pas moins de 45.800 logements anciens ont ainsi changé de main en Ile-de-France, soit une progression du nombre de transactions de +23% par rapport à la même période en 2014.

Quant à savoir si le marché pourra afficher un tel dynamisme sur la durée, les notaires se montrent là encore extrêmement prudents. « Les tous premiers résultats pour le mois d'août viennent nuancer cette apparente reprise d'activité en Ile-de-France. Il faudra donc attendre encore quelques mois pour pouvoir se prononcer sur l'état effectif du marché », préviennent-ils.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page