Immobilier : hausse des prix en Europe

16/09/2015 à 15:57 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : hausse des prix en Europe
Immobilier : hausse des prix en Europe

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors qu'en France les prix de l'immobilier s'orientent de nouveau à la hausse, le réseau Era note qu'une tendance similaire s'impose également dans les autres pays européens.

L'Europe gagnée par la hausse des prix immobiliers

Qu'il s'agisse de courtiers, d'agents immobiliers ou plus récemment des notaires, les experts sont de plus en plus nombreux à évoquer le scénario d'une remontée des prix de l'immobilier, alimentée notamment par un retour significatif des acheteurs. Mais à l'échelle européenne, la situation que connaît la France n'est toutefois pas un cas isolé.

Dans sa dernière publication, le réseau Era Immobilier s'est penché sur l'évolution des marchés immobiliers de différents pays d'Europe. Or, si l'on en croit les conclusions de l'étude, la hausse des prix semble devoir gagner l'ensemble de l'Europe. En un an, le prix moyen des logements (neufs et anciens confondus) aurait ainsi progressé de +5% en Suède, +2,2% en Allemagne, +1,5% en République Tchèque, +1,4% en France, +0,5% au Portugal ou encore +0,4% en Bulgarie.

La Turquie, pays où l'immobilier flambe

Plus ou moins conséquents, ces chiffres se révèlent être bien peu de chose au regard du boom observé en Turquie (qui ne fait certes pas partie de l'Europe mais où Era dispose de nombreuses agences). Entre une démographie florissante (déjà plus de 77 millions d'habitants) et une croissance économique de près de 3%, les prix de l'immobilier turc ont ainsi bondi de +70,5% entre mars 2014 et mars 2015.

Si les marchés belges et suisses ont pour leur part misé sur une certaine stabilité, seuls deux pays ont vu les prix de leurs logements diminuer : -0,3% en Autriche et -1% aux Pays-Bas.

Le prix du mètre carré français sur le podium européen

La hausse des prix de l'immobilier n'est donc pas une exception française, loin de là. Confrontés à un prix au mètre carré relativement élevé par rapport à leurs voisins européens (3ème à 2475 euros), les acheteurs français trouveront toutefois un semblant de réconfort en constatant qu'ils ne sont pas les moins bien lotis. En Autriche par exemple le mètre carré se négocie au prix moyen de 3240 euros alors qu'en Suisse il atteindrait même les 5350 euros.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page