Immobilier : village à vendre pour cause d'éoliennes

04/09/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : l'éolienne de la discorde
Pour empêcher l'implantation d'un parc éolien à proximité, des habitants sont prêts à vendre leur village.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'instar d'un village gaulois bien connu qui résiste encore et toujours à l'envahisseur romain, Domptail-en-l'Air, petite commune de Meurthe-et-Moselle organise sa résistance face au projet d'implantation d'un parc éolien.

Situé au sein des « collines du Bayonnais », Domptail-en-l'Air jouit encore pour l'heure d'un panorama verdoyant. Pourtant, ses habitants craignent désormais que leurs vallons ne soient très prochainement enlaidis. En effet, un projet de parc éolien pourrait bientôt y voir le jour. Pour un coût de 50 millions d'euros, les seize éoliennes produiront alors près de 36 mégawatts d'énergie électrique.

Refus d'un progrès écologique ou bon sens esthétique, les 51 habitants du village prennent aujourd'hui part au débat qui anime l'éolienne depuis bien longtemps déjà : « pour moi, les éoliennes vont être juste là, au milieu », déclare Delphine Clabaut, conseillère municipale. « Avec mon mari, nous avons acheté ici parce que nous avons eu un coup de coeur pour la vue. Si les éoliennes voient le jour, nous partirons », précise une habitante. Concernant l'impact du parc éolien sur le paysage environnant, Michel Tamburrino, ingénieur géologue, renchérit : « avec ces machines de 140 mètres de haut, ça va être +Total massacre+ », avant d'ajouter, « nous ne sommes pas contre les éoliennes. Mais avant d'aller casser la quiétude des campagnes, on peut commencer par équiper les zones industrielles ».

Le village a donc décidé d'agir pour empêcher cette implantation en lançant l'opération « village en vente ». Estimant que si le projet voyait le jour leurs biens immobiliers seraient dépréciés de 20 à 40% de leur valeur, 85% des habitants se déclarent prêts à vendre leur logement. Certains de ces « résistants » ont même pris des jours de congés pour soutenir l'opération et des affiches « A vendre », « Village sacrifié » ou « Maison bradée, vue exceptionnelle » fleurissent déjà sur les portes. Dans le contexte actuel (chute des prix de l'immobilier, transactions en baisse et stocks en surcharge), cette décision généralisée tiendrait de la gageure.

Pourtant, selon les dires des experts, l'impact visuel du parc éolien serait « tout à fait acceptable ». Quant à la prétendue pollution sonore produite par les aérogénérateurs, elle respecterait « la réglementation applicable ». Mais le maire d'un village voisin, également concerné, s'insurge : « c'est parce que le maître d'oeuvre est aussi le vérificateur de ces études. Il est juge et partie ».

Une consultation municipale devrait avoir lieu le 6 septembre mais, si Thierry Boivinet, PDG d'Eiden et promoteur du projet précise que « l'éolien, c'est subjectif. Certains trouvent ça joli, d'autres pas », il appartiendra toutefois à la préfecture de Meurthe-et-Moselle de trancher.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : village à vendre pour cause d'éoliennes

Noter cet article :

2 1

Par geoparis -

l'eolien, c'est beau !

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : village à vendre pour cause d'éoliennes

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page