Immobilier : la construction flanche encore

26/08/2014 à 15:23 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : la construction flanche encore
Immobilier : la construction flanche encore

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors qu'un nouveau train de mesures destinées à relancer le secteur du logement doit être dévoilé cette semaine, la construction poursuit quant à elle son lent mais inexorable déclin, s'éloignant toujours un peu plus de l'objectif visé des 500.000 nouveaux logements.

La construction s'enlise encore un peu plus

Si l'on en croit le gouvernement, la reprise économique passe nécessairement par une relance du logement. Or, si l'exécutif a fait de cet objectif l'une de ses priorités, force est de constater que le secteur de la construction ne réussit toujours pas à prendre le chemin d'un éventuel rétablissement. Selon les statistiques du ministère du Logement publiées ce mardi 26 août, seuls 73.468 logements neufs ont été mis en chantier entre les mois mai et juillet, soit un repli de 13,3% par rapport à la même période un an plus tôt. Si les professionnels du secteur ont de quoi faire grise mine, ces chiffres s'affichent toutefois moins déprimants que ceux publiés fin mai (-21,4% pour la construction de logements ordinaires contre -16% aujourd'hui ; +9,7% pour les logements en résidence contre +35% aujourd'hui). Cela ne suffit toutefois pas à inverser une tendance baissière résolument tenace. En effet depuis le mois d'août 2013 et jusqu'au mois de juillet dernier, le volume de mises en chantier accuse un repli conséquent de -10,8%, s'établissant ainsi à 305.079 unités (contre -8,5% entre juin 2013 et mai 2014).

Un avenir toujours bien sombre pour le logement

L'espoir serait-il à chercher du côté des permis de construire ? Si l'on présente ces derniers comme les indicateurs des mises en chantier à venir, les professionnels devront encore se préparer à vivre des lendemains difficiles. En effet, avec seulement 101.885 permis comptabilisés entre mai et juillet, le ministère note que cette statistique enregistre une baisse de -1,1%. Seul motif de “satisfaction”, ce repli pourrait légitimement être considéré comme un progrès des plus remarquables au regard des -22,8% observés fin avril et des -16,1% recensés fin mai.

Les logements neufs peinent à se vendre

Sur le front des transactions, alors que le gouvernement s'apprête à réformer le dispositif de défiscalisation Duflot pour relancer l'acquisition de logements locatifs, le ministère fait pour sa part état d'un recul de -12,1% du nombre de ventes de logements neufs sur le deuxième trimestre 2014 (par rapport au deuxième trimestre 2013).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page