Immobilier : quelle tendance pour l'année 2009 ?

05/01/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : la tendance pour l'année 2009
Si chacun espère 2009 comme l'année de la reprise, les professionnels de l'immobilier se préparent à affronter de nouvelles déconvenues.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si 2007 fut celle de tous les records, l'année écoulée aura incontestablement été une année de crise. Crise pétrolière, crise immobilière, crise financière dans ses derniers mois, 2008 laisse désormais la place à une année 2009 que tous espèrent être celle de la reprise. Pour un secteur d'activité tant secoué que le fut celui de l'immobilier, le retour à l'optimisme n'est toutefois pas des plus aisé et une grande majorité de professionnels anticipent déjà une année 2009 placée sous le signe de la morosité.

Mois après mois, durant toute la seconde partie de l'année 2008 le secteur immobilier a vu se succéder mauvais chiffres et pronostics pessimistes. Derniers en dates, ceux publiés fin décembre par le ministère de l'Ecologie, du développement durable et de l'Aménagement du territoire concernant la construction de logements neufs. Selon le ministère, entre novembre 2007 et novembre 2008, le nombre de mises en chantier aurait reculé de près de 12,7% (-14,4% pour les seuls mois de septembre-novembre). Un repli inquiétant enregistré tant sur les logements collectifs (-9,9%) que sur les habitations individuelles (-14,1%). Parallèlement, le nombre de permis de construire périclite également en affichant une baisse annuelle de 17,1% (avec un dernier trimestre à -14,7%). Une tendance baissière qui pourrait bien se prolonger en 2009. C'est en tout cas ce qu'estime Jean-François Gabilla, le président de la Fédération des promoteurs-constructeurs, en annonçant une production de logements neufs compris entre 300.000 et 320.000 unités pour l'année à venir (quelques 370.000 logements neufs ont été construits en 2008).

Le marché immobilier neuf n'est évidemment pas le seul à pâtir de la crise. Celui de l'ancien est en effet depuis plusieurs mois le théâtre d'un important retournement : chute des transactions, baisses forcées de prix bien souvent surévalués, agents immobiliers en difficulté et vendeurs inquiets sont aujourd'hui de plus en plus nombreux. Autrefois reine de l'optimisme à tout-va, la FNAIM (Fédération nationale des agents immobiliers) enregistrait en cette fin d'année (décembre 2008) un recul des transactions de près de 20% par rapport à la même période un an plus tôt. Les prix de l'immobilier empruntent une voie similaire comme le précise la FNAIM : « En dépit d'un léger soubresaut des prix observé en novembre 2008 (+ 0,5 %), la baisse apparaît toujours ancrée dans le marché : - 5,2 % au cours des trois derniers mois sur l'ensemble des produits ». Si l'ensemble des analystes s'accordent sur la tendance baissière qu'adopteront les prix en 2009, l'ampleur de celle-ci reste sujette à diverses spéculations. Nombreux sont toutefois les observateurs qui estiment plus que probable un recul des prix comparable à celui enregistré par les Etats-Unis (pour rappel, -23,4% depuis 2006). Voilà ainsi ce qu'annonçait le bureau des études économiques du Crédit Agricole en novembre dernier : « les baisses des prix immobiliers pourraient être d'ampleur équivalente, voire supérieure au cas américain, mais sans pour autant entraîner une spirale de défauts aussi sévère avec ses effets rétroactifs sur la finance ». Un pronostic notamment relayé par le groupe Xerfi pour qui « la marche arrière est enclenchée et quatre années successives de recul sont programmées ».

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : quelle tendance pour l'année 2009 ?

Noter cet article :

Par EtreProprio.com -

Effectivement l'année 2009 promet d'être difficile, mais on peut toujours espérer que le marché reprenne ...

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : quelle tendance pour l'année 2009 ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page