Immobilier : sondage, ce n'est pas encore le moment d'acheter

24/03/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : le moment d'acheter ? Pas encore
Immobilier : sondage, ce n'est pas encore le moment d'acheter

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les taux de crédit immobilier ont retrouvé leur niveau de septembre 2007, malgré quelques remaniements les dispositifs de défiscalisation gardent encore tout leur attrait (notamment la toute récente défiscalisation Scellier), les prix de l'immobilier sont depuis maintenant plusieurs mois orientés à la baisse. Voilà autant de facteurs militant pour une reprise des ventes de biens immobiliers et pourtant, selon la dernière étude Orpi-Credoc, si le nombre de ceux que se déclarent prêts à franchir le cap reste constant, peu de particuliers estiment que la conjoncture actuelle se prête aux transactions.

Rendu publique lundi 23 mars, le dernier baromètre Orpi-Credoc révèle que, pour cette année 2009, 18,7% des ménages se disent intéressés par un éventuel projet immobilier (ils étaient 19,5% en 2008). Primo-accédants pour une large part (56%), ces français souhaitant acquérir un bien immobilier, qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement, sont également des locataires en recherche d'un nouveau logement, des particuliers désireux de posséder une résidence secondaire ou intéressés par l'investissement locatif (au travers d'un dispositif de défiscalisation).

L'attrait économique des différentes régions françaises joue elle aussi un rôle majeur dans la prise de décision des futurs acheteurs : si les projets d'achat à Lyon, Paris et Toulouse s'avèrent conséquents avec respectivement 28, 27 et 26%, des villes pourtant d'importance comme Nice (15%) ou Bordeaux (13%) semblent moins focaliser les attentions.

L'ambition immobilière aurait-elle donc enfin regagnée le coeur des français ? Peut être, mais elle côtoie également une forte volonté d'attendre les prochaines baisses de prix. Des prix qui, pour le réseau d'agences immobilières Orpi, pourraient enregistrer sur l'année 2009 un repli de l'ordre de 10%. Baignés dans cet attentisme fatal à bien des professionnels du secteur (entre 3000 et 3500 agences ont d'ores et déjà fermé leurs portes en 2008), les français sont donc 41% à envisager une nouvelle réduction des prix (contre 9% il y a un an) et près de 66% à estimer la situation actuelle comme peu propice à un achat immobilier.

Si l'érosion du pouvoir d'achat se révèle toujours le principal frein de l'accession à la propriété (associée à des conditions d'octroi du prêt immobilier jugées encore trop serrées), la nouveauté 2009 reste donc la prudence avec laquelle les particuliers abordent désormais l'achat immobilier. Attendre et voir venir représente aujourd'hui le mot d'ordre et, pour une très large part d'entre eux, un à deux ans constitue un délai des plus acceptables avant d'aborder définitivement l'achat d'un logement.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : sondage, ce n'est pas encore le moment d'acheter

Noter cet article :

2 1

Par desjardins -

Exact, ce n'est pas le moment d'acheter. Les prix actuels, surtout en région parisienne sont totalement décorrélés de la hausse du pouvoir d'achat.
Les mesures de relance gouvernementales ne peuvent, au mieux que décaler le moment où les vendeurs devront devenir réalistes. Mais plus on décale et plus le problème s'accentue.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : sondage, ce n'est pas encore le moment d'acheter

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page