Immobilier : les aides au logement ne seront pas gelées !

27/06/2014 à 13:05 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les aides au logement ne seront pas gelées !
Immobilier : les aides au logement ne seront pas gelées !

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

On pensait devoir attendre la semaine prochaine pour être fixé sur le sort du gel des aides au logement, les députés en ont finalement décidé autrement. Ce jeudi dans la soirée, l'Assemblée nationale a en effet adopté l'amendement visant à supprimer ce gel et à réintégrer la revalorisation initiale des APL et autres ALS (allocations de logement à caractère social).

Aides au logement : le gel n'a pas résisté au soleil d'été

Après avoir alimenté les débats et susciter de vives inquiétudes auprès des ménages concernés, le gel des aides au logement décidé à l'occasion du projet de Budget 2014 ne devrait finalement plus faire parler de lui. Il y a quelques jours, des députés PS avaient présenté à la commission des Finances de l'Assemblée divers amendements dont un demandait expressément la suppression d'un gel qui "aurait principalement porté sur des ménages très modestes (81% d'entre eux percevraient des revenus inférieurs au Smic)". Une doléance à laquelle les députés ont hier répondu favorablement en validant l'amendement en question.

Chronique d'une mort annoncée

En septembre dernier, dans un souci d'économie budgétaire, le gouvernement avait décidé de ne pas revaloriser les aides au logements (APL, ALS) au cours de l'année 2014. Emmanuel Zemmour, président du syndicat étudiant UNEF regrettait alors « que l'on fasse des économies budgétaires en douce qui passent par le gel d'aides qui ne coûtent pas trop cher à l'Etat mais qui sont cruciales pour les étudiants ». Toutefois, devant le mécontentement des ménages et la fronde de certains députés, une revalorisation des aides à compter du 1er octobre 2014 s'est peu à peu dessinée. Une disposition que vient désormais confirmer le vote des députés.

Lors de la validation de cette amendement par la commission des Finances de l'Assemblée, le courtier en crédit immobilier Immoprêt avait salué "cette superbe initiative qui va dans le sens de l'amélioration du pouvoir d'achat des familles les plus modestes. Sur les presque 19 000 familles que nous avons accompagnées en 2013, 7 % touchaient des APL.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page