Cécile Duflot dévoile la politique immobilière du gouvernement

21/06/2012 à 16:43 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : Les grands chantiers de Cécile Duflot
Cécile Duflot dévoile la politique immobilière du gouvernement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Comment le gouvernement compte-t-il s'y prendre pour tenir son engagement de construire 500.000 logements par an, dont 150.000 à caractère social ? Voici la problématique à laquelle s'est efforcée de répondre Cécile Duflot lors d'un discours donné ce mercredi 20 juin.

S'il est un levier que la ministre à l'Egalité du Territoire et du Logement entend actionner, c'est bien celui de la libération du foncier. Devant les représentants des directions régionales de l'environnement, de l'aménagement et du logement, Cécile Duflot a en effet fait de la mise à disposition des terrains, qu'ils soient publics ou privés, l'une des pierres angulaires de la nouvelle politique du gouvernement en matière de logement. Accroître l'importance du rôle du foncier représente un enjeu majeur qui devra permettre à François Hollande de tenir l'engagement pris lors de la campagne présidentielle, à savoir la construction annuelle de 500.000 logements.

« Quatre défis majeurs »

Loin des discours de circonstance, évasifs et obscures, Cécile Duflot a donc d'ores et déjà dévoilée diverses mesures destinées à relever les « quatre défis majeurs » qui permettront de résoudre « les crises du logement » : celui de l'offre, de l'écologie, de l'accès au logement et enfin celui de la mise en place d'un service public du logement.

Plus de terrains pour plus de logements

Parmi les nombreuses mesures que la ministre a présentées, on pourra notamment retenir la mise en place d'un programme de libération simplifié des terrains publics, lesquels afficheront une décote s'ils sont destinés à accueillir des logements sociaux. A ce sujet, Cécile Duflot a rappelé l'engagement de l'Etat à faire sortir de terre chaque année quelques 150.000 logements sociaux (principalement neufs). Le renforcement de la loi SRU imposant pour les communes un quota de ce type de biens devrait grandement participer à la réalisation de cet objectif.

Toujours sur le front du foncier mais concernant plus particulièrement le secteur privé, une « fiscalité spécifique sur les terrains constructibles » pourrait entrer en vigueur afin d'inciter les propriétaires à libérer leurs biens.

Faire correspondre offre et demande

S'il convient de développer l'offre, encore faut-il que celle-ci soit adaptée à la demande. Dans cette optique, la ministre entend mettre l'accent sur les biens de petites et grandes surfaces au détriment de logements considérés comme intermédiaires (T3, T4) et bien plus répandus.

Quelques pistes pour le remplaçant du Scellier

Concernant l'investissement locatif, si la disparition du dispositif Scellier ne fait désormais plus aucun doute, le voile plane toujours sur un éventuel remplaçant. Sans entrer dans les détails, la ministre a toutefois livré quelques pistes hier en soulignant qu'elle espérait assister au retour des investisseurs institutionnels, notamment vers les logements intermédiaires (biens locatifs affichant un niveau de prix situé entre ceux du parc social et ceux du privé).

Encadrement des loyers et loi Dalo

Le gouvernement répondra bien évidemment à la problématique de l'accès au logement par la mise en place de sa loi sur l'encadrement des loyers. Cette mesure devrait être secondée par un renforcement de la loi Dalo (droit au logement opposable) mais également par l'application d'une politique axée sur la « prévention des expulsions » et sur la « lutte contre l'habitat indigne ».

L'écologie revient sur le devant de la scêne

Enfin, fidèle à ses origines politiques, Cécile Duflot n'en oublie pas pour autant l'écologie et entend mettre sur pieds une réflexion globale sur les matériaux utilisés en immobilier pour, à terme, « doter d'une isolation thermique de qualité un million de logements par an, dont 600 000 anciens ».

Un vaste chantier attend donc Cécile Duflot mais, si la ministre du Logement en est évidemment consciente, elle s'est également dite convaincue « que cette fois-ci, la volonté politique est là, et que nous pourrons faire bouger les lignes ».

Vos réactions

Immobilier - Cécile Duflot dévoile la politique immobilière du gouvernement

Noter cet article :

2 1

Par reith -

500000 logements ha ha ha !
pardon c'est nerveux
c'est terrible ce retour au moyen-âge !

ils continuent la politique de la termitière et de la destruction de la planète...
nous sommes vraiment entrés dans le règne des médiocres...

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Cécile Duflot dévoile la politique immobilière du gouvernement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page