Immobilier : les investisseurs reviennent à la pierre

07/04/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : les investisseurs restent présents
Immobilier : les investisseurs reviennent à la pierre

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

A l'heure où bon nombre d'observateurs tentent, à coup de graphiques et statistiques en tous genres, de déterminer l'inclinaison prise par un marché de l'immobilier encore instable, la société Ad Valorem choisit quant à elle d'interroger directement les investisseurs.

Acteur sur le marché de l'immobilier résidentiel, Ad Valorem a donc décidé de se passer d'intermédiaire pour puiser l'information directement à la source : ses clients. Des clients et investisseurs potentiels qui se sont donc vus conviés, en mars dernier, à remplir un formulaire d'une quinzaine de questions portant sur leurs futures intentions d'achat. Avec près de 600 retours, le professionnel de l'immobilier n'est certes pas en mesure de fournir un sondage des plus représentatif mais peut d'ores et déjà établir une tendance relativement intéressante quant à la voie emprunté à court terme par le marché.

Les résultats de l'étude pourraient attester d'un certain retour en grâce de la pierre comme investissement refuge. Hérésie en ces temps troublés ? Pas si sûr car, s'il est vrai que le rapport particuliers / immobilier n'est pas, à l'heure actuelle, des plus serein, les clients d'Ad Valorem représentent essentiellement cette frange d'investisseurs qui abordent l'achat immobilier comme un moyen, non pas de se trouver un logement, mais d'enrichir son patrimoine. Crise financière oblige, 67% d'entre eux semblent donc désormais privilégier l'investissement immobilier au détriment de la Bourse.

Si autrefois la défiscalisation et la perspective de plus-values importantes trônaient en tête de liste des avantages de l'investissement immobilier, ils doivent aujourd'hui céder la place à une volonté de se préparer un avenir financièrement pérenne (constitution d'une retraite et rentrées d'argents traduites par des revenus locatifs).

Enfin, preuve que les acquéreurs n'ont pas déserté les rangs, près de la moitié d'entre eux avouent prévoir leur investissement pour le courant 2009. S'ils sont 46% à évoquer un achat de l'ordre de 200.000 à 500.000 euros, 81% prédisent la poursuite de la baisse des prix. L'attentisme désormais généralisé devrait donc également être le mot d'ordre pour 42% des clients d'Ad Valorem.

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : les investisseurs reviennent à la pierre

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : les investisseurs reviennent à la pierre

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page