Immobilier : Lille réclame et obtient un encadrement des loyers

01/09/2014 à 11:06 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : Lille réclame et obtient un encadrement des loyers
Immobilier : Lille réclame et obtient un encadrement des loyers

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Vendredi, Manuel Valls a enfin dévoilé les nouvelles mesures que le gouvernement compte engager pour relancer le secteur du Logement. Si l'assouplissement du dispositif de défiscalisation Duflot en a été la mesure phare, le Premier ministre a toutefois créé la surprise en revenant sur la disposition vedette de la loi Alur : l'encadrement des loyers. Alors que certains saluent ce pas en arrière, d'autres, comme Martine Aubry la maire de Lille, se sont empressés de réclamer son maintien.

L'encadrement des loyers limité à Paris

A l'instar des parisiens, les lillois seront-ils soumis à l'encadrement des loyers ? C'est en tout ce qu'a demandé (et vraisemblablement obtenu) Martine Aubry. Dans le cadre d'un second plan de relance du secteur immobilier, Manuel Valls a en effet annoncé que l'encadrement des loyers ne serait appliqué qu'à Paris et ce, "à titre expérimental". Considérant que des défaillances d'ordre structurel ne pouvaient permettre la bonne application de ce qui était pourtant une promesse du Chef de l'Etat (défaillances ayant trait notamment à la mise en place des observatoires des loyers), le Premier ministre a précisé qu'il fallait “agir avec pragmatisme en réformant ou écartant les mesures qui ne fonctionnent pas”.

Encadrement des loyers : Martine Aubry veut pouvoir choisir

Martine Aubry a immédiatement réagi à cette annonce en demandant à ce que, "comme Paris, Lille et d'autres villes volontaires bénéficient de l'encadrement des loyers prévu par la loi Alur dans le respect de l'engagement 22 de François Hollande". Pointant du doigt les prix et loyers relativement élevés affichés par le marché immobilier lillois, la maire de Lille a ainsi souligné que "Paris n'est pas la seule ville de France à avoir besoin d'une régulation de ses loyers".

Encadrement des loyers à Lille : Manuel Valls ne ferme pas la porte

Si certains ont pu percevoir dans cette réclamation une volonté de Martine Aubry de s'opposer au Premier ministre, ce dernier semble toutefois y avoir répondu favorablement. "Si en plus de Paris, d'autres villes comme Lille sont volontaires pour expérimenter l'encadrement des loyers, qu'elles le fassent", a ainsi déclaré Manuel Valls dans un entretien accordé ce dimanche au JDD.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page