Immobilier locatif : les ventes explosent en 2015

21/05/2015 à 11:35 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier locatif : les ventes explosent en 2015
Immobilier locatif : les ventes explosent en 2015

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis le début de l'année, les ventes de logements locatifs ont littéralement explosé. Un retour en force des investisseurs qui suscite un réel optimisme auprès des promoteurs.

Logement neuf : les ventes repartent en 2015

Après plusieurs années de crise, le secteur du logement neuf commencerait-ils enfin à voir le bout du tunnel ? Si la fédération des promoteurs immobiliers (FPI), échaudée par de trop nombreux espoirs déçus, peine encore à parler franchement de rétablissement du marché, sa dernière note de conjoncture laisse toutefois transparaître un réel optimisme. En effet, au cours du premier trimestre 2015, les ventes de logements neufs se seraient établies à quelques 25.826 unités, progressant ainsi de +10,4% sur un an. Si cette évolution est à prendre avec des pincettes (une hausse de 12,5% des ventes avait été observée au 1er trimestre 2014 sans pour autant générer de véritable reprise), force est de constater qu'un marché a très nettement redressé la barre : celui de l'immobilier locatif.

Rebond impressionnant de l'immobilier locatif

Sur les premiers mois de l'année (janvier-mars), les promoteurs recensent en effet une envolée spectaculaire du nombre de ventes opérées par des investisseurs (+59,4%). Ces derniers semblent enfin avoir pris la mesure d'un dispositif de défiscalisation Pinel bien plus incitatif que son prédécesseur (le Duflot). Début mars, un sondage réalisé par l'institut Harris Interactive mettait d'ailleurs en lumière le regard particulièrement bienveillant que portent les français sur ce dispositif d'aide à l'investissement immobilier. Sur les 1029 personnes interrogées, 72% n'hésitaient pas à considérer le Pinel comme un choix judicieux pour acheter un logement locatif.

La reprise n'est pas encore assurée

Pour François Payelle, « les besoins sont là, la confiance commence à revenir, le contexte macro-économique est plus favorable ». Néanmoins, le président de la FPI se garde bien de faire preuve d'une satisfaction excessive et considère que le retour des investisseurs constaté ici ne représente qu'une première étape dans la perspective d'un rétablissement pérenne du marché. « Pour consolider ce début de reprise », le logement neuf doit non seulement se donner les moyens d'attirer les accédants à la propriété (ceux-ci se repliant de -3,3% sur un an) mais doit également étoffer son offre de biens disponibles afin de répondre à la demande.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page