Immobilier : des promoteurs dans l'incapacité de baisser leurs prix ?

03/12/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier neuf : les prix baisseront-ils ?
Si Nicolas Sarkozy souhaite voir les prix d l'immobilier neuf reculer, les promoteurs s'estiment dans l'incapacité de répondre à sa demande.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Nicolas Sarkozy devrait présenter ce jeudi 04 décembre 2008 son plan de relance de l'économie, revenant pour l'occasion sur les mesures que le gouvernement compte mettre en place pour soutenir le secteur de l'immobilier.

A l'approche de cette présentation tant attendue, et comme pour mieux rappeler au Chef de l'Etat que la crise de l'immobilier ne pourra être endiguée qu'au travers d'un dispositif de grande ampleur, les professionnels du secteur se succèdent auprès des médias, révélant à tour de rôle constats négatifs et autres prévisions pessimistes. Le PDG de Nexity, Alain Dinin, estime par exemple que « la production de logements neufs en 2009 sera de l'ordre de 270 000 à 280 000 là où il en faudrait 500 000 » (à titre de comparaison, l'année 2007 avait enregistré une production de 435.000 logements). On est bien loin des 360.000 logements espérés par le gouvernement.

Le 28 novembre dernier, en déplacement à Meaux, Nicolas Sarkozy a exhorté les promoteurs à réduire d'une manière plus marquée les prix de l'immobilier neuf. A cela, ces derniers répondent être dans l'incapacité de faire plus. « Les coûts de construction ne peuvent qu'augmenter. On est aux taquets aujourd'hui, nos marges sont de 5% à 7%, on ne pas descendre en dessous, donc on ne produira pas à perte », indique Alain Dinin. Le président de la Fédération des promoteurs-constructeurs, Jean-François Gabilla, explique quant à lui qu'il ne sera possible de « baisser les prix de la construction qu'à condition de revoir toute la chaîne de production du bâtiment. Aujourd'hui, nous sommes contraints par des règlementations de plus en plus nombreuses... ». Le président de la FPC ajoute que « les prix des terrains doivent aussi baisser. Là encore seule une volonté politique pourra permettre aux collectivités de développer l'offre de terrains constructibles... Condition essentielle pour faire baisser les prix ». Les promoteurs ne semblent donc pas prêts à consentir à un nouveau recul des prix, estimant avoir suffisamment agi sur ce plan là. C'est également ce qu'indique Christian Rolloy, PDG de Promogim : « pour le neuf, la baisse des prix est plus forte que les chiffres ne le font apparaître, car les promoteurs font des promotions importantes. Dès le printemps, de nouvelles offres seront annoncées, avec des prix inférieurs de 5 à 15 % à ceux du sommet de la fin 2007. Ce sera une fenêtre d'achat ».

L'avenir s'annonce des plus ternes pour le marché de l'immobilier neuf. Jean-François Gabilla avouait au quotidien Les Echos que « dans le neuf, les ventes hors logement social vont chuter de 40 % cette année, à 75.000 contre 127.000 en 2007, puis devraient se situer dans une fourchette de 60.000 à 65.000 logements vendus en 2009, soit une nouvelle baisse de 15 % à 20 % ». Un secteur qui semble toutefois bénéficier du soutien de la ministre du Logement, Christine Boutin. « On court à de très graves difficultés si des mesures fortes ne sont pas prises », avait-elle déclaré sur RMC.

Concernant les mesures qui pourraient être annoncées demain par le Président de la République, Christine Boutin réaffirme sa préférence pour l'application d'une TVA à 5,5% sur une première accession à la propriété (dispositif réclamé par l'ensemble des promoteurs-constructeurs), mais reste quelque peu évasive sur les autres propositions éventuelles. « Peut-être qu'il y aura d'autres mesures. Il peut y avoir des mesures qui sont étudiées actuellement sur des problèmes fiscaux ou des crédits d'impôts », déclare-t-elle avant de se montrer plus précise en ajoutant que « le simulation prêt taux zéro peut être augmenté. Il peut y avoir un coup de pouce donné sur le Robien-Borloo ».

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : des promoteurs dans l'incapacité de baisser leurs prix ?

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : des promoteurs dans l'incapacité de baisser leurs prix ?

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page