Immobilier : plus forte baisse des prix depuis 3 ans

19/10/2015 à 15:33 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : plus forte baisse des prix depuis 3 ans
Immobilier : plus forte baisse des prix depuis 3 ans

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si l'on en croit les notaires, au cours du 2ème trimestre 2015 la baisse des prix de l'immobilier s'est révélée particulièrement significative. Un recul qui ne remet pas en cause la hausse attendue pour les semaines à venir.

Une première moitié 2015 placée sous le signe de la baisse des prix

La baisse des prix de l'immobilier a battu son plein lors des six premiers mois de l'année, avec un point d'orgue atteint au 2ème trimestre. Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires ont en effet pu constater une correction de l'ordre de -0,6% des prix de l'immobilier ancien par rapport au trimestre précédent (-0,5% pour les maisons, -0,8% pour les appartements). En variation annuelle, ce repli se révèle on ne peut plus marqué, s'établissant à -2,8% (-2,6% pour les maisons et -3,1% en ce qui concerne les appartements). Si les candidats à l'achat pourraient considérer de tels chiffres comme relativement faibles (beaucoup espéraient une décrue plus franche), les notaires soulignent pourtant qu'il s'agit là de la plus importante baisse enregistrée depuis 2012. Un mouvement qui, associé au repli des taux de crédit observé dans le même temps, aura donc permis à bon nombre d'acheteurs potentiels de revenir sur le marché.

Immobilier : la remontée des prix ne semble plus faire de doute

Mais en matière d'immobilier, la vérité d'un jour n'est bien souvent plus celle du lendemain. La situation a ainsi évoluée significativement au cours de ces derniers mois et si la baisse des prix animait le marché avant l'été, c'est désormais vers une stabilisation, voire une hausse que ceux-ci semblent désormais devoir se diriger. Entre fin mai et début août, les taux de crédit immobilier ont enregistré une remontée suffisamment dynamique pour inciter les candidats à l'achat à précipiter leur projet. Cet afflux soudain d'acheteurs (et la hausse des transactions qui en a résulté) ne pouvait que peser sur les prix, tirant ces derniers vers le haut notamment dans les zones tendues. Après analyse des avant-contrats et en s'appuyant sur leurs projections, les notaires estiment donc que le mouvement baissier est aujourd'hui derrière nous. Si les prix des maisons devraient selon toute vraisemblance se stabiliser, ceux des appartements pourraient accuser une progression de +1,1% à la fin du mois de novembre 2015.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page