Immobilier : une envolée de la taxe foncière ?

02/09/2015 à 10:34 - Immobilier - Par - Réagir

Immobilier : une envolée de la taxe foncière ?
Immobilier : une envolée de la taxe foncière ?

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis ce lundi 31 août, les propriétaires commencent à recevoir leur taxe foncière 2015. Si pour la plupart peu d'évolution est à attendre, certains auront la mauvaise surprise de voir leur impôt flamber.

La taxe foncière : un élément déterminant pour les futurs propriétaires

Décrocher un crédit immobilier au meilleur taux et négocier à la baisse le prix de son futur logement ne sont pas les seuls éléments dont doivent se préoccuper les candidats à l'achat. Il est également crucial de se pencher sur la fiscalité locale en vigueur là où ils envisagent de s'installer. Chaque propriétaire d'un bien immobilier doit en effet s'acquitter annuellement d'une taxe foncière dont le montant dépend non seulement de la valeur locative du logement mais aussi de taux d'imposition fixés à l'échelle départementale et communale. Or, si pour beaucoup seule la valeur locative influera cette année sur leur taxe foncière (valeur en hausse de +0,9%), le site Capital vient de révéler que sur les 96 départements, 9 ont d'ores et déjà acté une augmentation de leur taux, soumettant ainsi leur contribuable à une hausse de leur taxe foncière plus ou moins conséquente.

La fiscalité immobilière en hausse dans neuf départements

Var, Bas-Rhin, Haut Rhin, Gironde, Indre-et-Loire, Ain, Allier, Yonne et Maine-et-Loire, voici les 9 départements où les propriétaires devront faire face à un relèvement notable de leur taxe foncière. Un nouveau coup dur pour ces derniers puisque, comme le rappelait l'UNPI (Union nationale de la propriété immobilière) lors d'une précédente enquête, cet impôt immobilier a déjà flambé de +21,2% entre 2008 et 2013.

Alors que des départements chouchoutent leurs administrés (Le taux d'imposition de l'Indre n'a progressé que de 7,85% depuis 2001), d'autres ne s'embarrassent pas de telles préoccupations. La faute notamment à un net recul des dotations de l'Etat que les conseils généraux doivent compenser d'une manière ou d'une autre. Dans le détail, les moins bien lotis sont les Varois dont le taux départemental progresse cette année de +19,5%, loin devant les propriétaires du Bas-Rhin (+13,62%) et de Gironde (+3,49%).

Concrètement, entre des taux départementaux revus à la hausse et une valeur locative en légère progression, le montant de la taxe foncière 2015 gonflera de +20,58% dans le Var, +14,64% dans le Bas-Rhin, +4,42% en Gironde, +3,80% dans l'Yonne, +2,72% dans le Maine-et-Loire ou encore +2,39% en Indre-et-Loire.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page