IRL : aucune hausse de loyer pour les mois à venir

16/07/2015 à 16:24 - Immobilier - Par - Réagir

IRL : aucune hausse de loyer pour les mois à venir
IRL : aucune hausse de loyer pour les mois à venir

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En dévoilant ce jeudi son dernier indice de référence des loyers (IRL), l'Insee confirme que les loyers ne devraient quasiment pas bouger au cours de ce troisième trimestre 2015.

L'indice de référence des loyers fait du surplace

Que les candidats à la location et ceux dont le bail doit être prochainement renouvelé se rassurent, le loyer dont ils devront s'acquitter ne progressera pas d'un iota (ou alors dans des proportions infimes) par rapport aux tarifs que l'on peut actuellement constater. Publié ce jeudi 16 juillet par l'Insee, l'indice de référence des loyers (IRL) du 2ème trimestre 2015 s'établit en effet à 125,25. L'évolution annuelle observée apparaît ainsi des plus minimes (+0,08%) et confine même à une quasi-stabilité par rapport au trimestre précédent (+0,045%).

Erosion de l'IRL : la tendance se confirme

Trimestres après trimestres, voilà maintenant plus de trois ans que la hausse enregistrée par cet indice ne cesse de s'éroder. Les évolutions constatées ces derniers temps (+0,37% au 4ème trimestre 2014, +0,15% au 1er trimestre 2015 et maintenant +0,08%) sont en effet sans commune mesure avec les +2,24% observés au 1er trimestre 2012. Pour les locataires, la nouvelle se révèle des plus réjouissantes puisque l'IRL dévoilé ce jour est celui qui devra être pris en compte au cours des trois prochains mois, non seulement pour la fixation du loyer d'une nouvelle location mais aussi dans le cadre des renouvellements de baux.

Quel sera votre futur loyer ?

La méthode de calcul utilisée par les propriétaires bailleurs souhaitant réviser leur loyer à compter du 1er août prochain est donc la suivante : nouveau loyer = loyer précédent X (IRL du 2ème trimestre 2015 / IRL du 2ème trimestre 2014). Dans les faits, un particulier s'acquittant jusqu'ici d'un loyer mensuel de 650 euros ne devrait voir celui-ci progresser au maximum que de 51 centimes d'euro. Quant à un loyer de 1200 euros, la progression de l'IRL ne correspondra qu'à une hausse de 1 euro supplémentaire.

  • Bon plan - Achat, location, quelle est la valeur d'un bien immobilier ?
  • Guide immobilier - Propriétaires, comment bien louer votre logement ?
  • Vos réactions

    commentaire(s)

    Consulter toutes les actualités

    Partagez
    cette
    page