L'avenir s'annonce sombre pour la construction immobilière

28/09/2011 à 10:49 - Immobilier - Par - Réagir

L'avenir s'annonce sombre pour la construction
L'avenir s'annonce sombre pour la construction immobilière

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le secteur de la construction s'apprête-t-il à vivre des lendemains difficiles ? Si les derniers chiffres communiqués par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et du Logement restent encore positifs, ils laissent toutefois apparaître un net ralentissement présageant d'une année 2012 des plus délicates.

Avec 74.646 logements neufs construits entre les mois de juin et août 2011, le secteur de la construction enregistre une progression de 8,1% par rapport à la même période en 2010. Sans être alarmants, les chiffres dévoilés ce mardi 27 septembre par le ministère témoignent toutefois d'une activité marquant quelque peu le pas. Encore orienté à la hausse par rapport à l'année 2010, le nombre de mises en chantier s'affiche en effet en net repli au regard de la période mars-mai 2011 (-5,1%). A titre de comparaison, les chiffres du premier trimestre 2011 faisaient état d'une évolution de +35,5%.

Lors de cette dernière période estivale, le secteur de la construction a-t-il fait un premier pas vers un avenir incertain ? C'est en tout cas ce qu'estime l'économiste Michel Mouillart en constatant qu' « hormis 2010, il faut revenir à 2002 pour trouver un mois d'août aussi faible ». Un avis que semble partager bon nombre de promoteurs. Ces derniers s'attendent en effet à vivre une année 2012 relativement difficile et pointent d'ores et déjà du doigt les éventuels coupables. Aux côtés de la nouvelle taxation des plus-values immobilières, le durcissement des conditions d'octroi de prêt immobilier et le coup de rabot appliqué aux avantages du dispositif de défiscalisation Scellier (passant de 22 à 14% de réduction d'impôt dès 2012) devraient ainsi constituer d'importants facteurs de dégradation.

Dans ce climat de craintes et d'incertitudes, une chose semble toutefois acquise : le nombre de mises en chantier pour l'ensemble de l'année 2011 ne devrait pas excéder 360.000, bien loin de l'année 2007 et de ses 415.000 unités.

Vos réactions

Immobilier - L'avenir s'annonce sombre pour la construction immobilière

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'avenir s'annonce sombre pour la construction immobilière

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page