L'Etat dévoile son plan de cessions immobilières

10/06/2010 à 10:02 - Immobilier - Par - Réagir

L'Etat dévoile son plan de cessions immobilières
Immeuble de bureaux situé dans l'hyper-centre de Metz (Moselle)

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

1700 biens immobiliers et terrains lui appartenant, voilà ce que l'Etat prévoit de vendre au cours de ces 4 prochaines années afin d'alléger son déficit budgétaire. Après avoir annoncé fin avril la volonté de l'Etat d'intensifier sa politique de cession immobilière (voir notre article), François Baroin, le ministre du Budget, dévoilait hier le programme de ces ventes.

Le 27 avril dernier, François Baroin présentait en conseil des ministres le plan imaginé par l'Etat pour alléger la facture de son patrimoine immobilier. Un plan s'inscrivant dans la continuité d'une réforme de l'administration territoriale engagée depuis 2007. « Le gouvernement s'est fixé comme objectif de doter l'Etat d'un parc immobilier plus resserré, mieux adapté à ses missions, plus économe de ses deniers publics », déclarait ainsi le ministre du Budget. Si le chiffre de 1700 prochaines cessions immobilières circulait alors officieusement, François Baroin est venu le confirmer ce mercredi 9 juin.

Les éventuels investisseurs immobiliers peuvent donc se réjouir puisqu'entre 2010 et 2013 pas moins de 1700 biens (bâtiments et terrains) seront proposés à la vente par l'Etat. Le ministre vient par ailleurs d'indiquer que ce plan de cession immobilière serait, d'ici quelques jours, accessible à tous sur le site internet du ministère du Budget. Les intéressés, qu'il s'agisse de particuliers, de professionnels du secteur ou encore de collectivités (ces dernières ayant la priorité), pourront notamment faire leur choix entre des terrains (24%), des logements (15%), des bureaux (28%) voire des casernes (4,5%). Le gouvernement n'a pour l'heure pas souhaité communiquer le prix de chacun de ces biens immobiliers, préférant choisir parmi les offres les plus intéressantes qui lui seront faites.

On sait toutefois que l'Etat ne vendra pas son patrimoine au rabais mais bel et bien au prix du marché. Si seuls 15% du produit de ces cessions serviront à renflouer les caisses de l'Etat, le reste sera consacré à la rénovation des biens conservés voire à d'éventuels réinvestissements.

Correspondant à près de 6% du parc immobilier total de l'Etat, la très grande majorité de ces 1700 ventes seront réalisées en province (97%) et répondent à la volonté du gouvernement de réduire l'espace alloué à ses administrations. Il s'agit là d'un "travail de rationalisation nécessaire parce que les missions et l'organisation de l'Etat changent, tout comme les besoins des citoyens et des fonctionnaires", a indiqué François Baroin avant d'ajouter que l'Etat n'envisage de céder que "des biens immobiliers inutiles ou inadaptés au lieu de les conserver en les laissant se dégrader". A terme, l'Etat souhaite proposer à ses agents un espace de travail de 12 m². Pour l'heure, si un fonctionnaire parisien évolue dans 15 m² en moyenne, cette superficie passe à 18 voire 20 m² en province.

Vos réactions

Immobilier - L'Etat dévoile son plan de cessions immobilières

Noter cet article :

3 1

Par YRL -

ce qui est dommage c'est que vous ne souhaitez pas indiquer le prix de vente desire du bien et par consequent celui qui propose un prix risque dans la majorite des cas d'y perdre!!! soit parce qu'il a propose 1 prix tres eleve par rapport a son conqurent qui se siturait en 2eme position!! ou predre la vente pour quelques centaines d'euros!!! ce qui entraine 1 perte de temps d'energie et donc perte financiere.
yrl

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'Etat dévoile son plan de cessions immobilières

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page