Immobilier : l'Etat fait la chasse aux logements indignes

22/10/2009 à 11:01 - Immobilier - Par - Réagir

L'Etat veut lutter contre l'immobilier insalubre
Immobilier : l'Etat fait la chasse aux logements indignes

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En visite dans les Hauts-de-Seine, le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu a confirmé hier la volonté de l'Etat de lutter contre l'habitat indigne en France. En signant un nouveau protocole de coopération avec l'Etat, la ville de Gennevilliers, pionnière dans la lutte contre les logements insalubre, prolonge ainsi son plan d'action jusqu'en 2014.

Ecarter voire éradiquer complètement les logements considérés comme indignes du parc immobilier, tel était le message transmis en ce mercredi 21 octobre par le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu. La volonté affichée par le gouvernement d'assainir l'immobilier français s'est traduite par le renouvellement d'un protocole de coopération liant l'Etat à la ville de Gennevilliers. En 2003, le premier accord signé entre les deux parties (protocole effectif jusqu'en décembre 2008) avait permis la destruction ou la réhabilitation de 430 logements jugés insalubre. Coup estimé de l'opération, quelques 2 millions d'euros. Devant des résultats plus que prometteurs, Benoist Apparu a donc été chargé de reconduire l'initiative jusqu'en 2014. « Si l'objectif que nous nous sommes fixé est atteint, c'est environ 95 % des logements indignes de Gennevilliers qui auront été traités d'ici 5 ans », a-t-il déclaré.

Le nouveau protocole devrait permettre à la ville d'effacer près de 330 biens immobiliers indignes qui laisseront leur place à 330 logements sociaux. S'il s'oppose ainsi au Conseil Général des Hauts-de-Seine qui remet en question le principe même de financer un logement neuf en contrepartie de chaque logement vétuste détruit, le maire de Gennevilliers, Jacques Bourgoin se félicite toutefois que l'habitat indigne devienne enfin une priorité pour l'Etat. L'action engagée hier, estime-t-il, devrait « mettre fin aux agissements de propriétaires défaillants, pratiquant des loyers exorbitants, et qui profitent de la détresse de nombreux ménages n'ayant pas d'autres solutions pour se loger ».

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : l'Etat fait la chasse aux logements indignes

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : l'Etat fait la chasse aux logements indignes

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page