L'immobilier dopé par les séries télé

22/09/2015 à 14:37 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier dopé par les séries télé
L'immobilier dopé par les séries télé

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Voir leur ville choisie pour être le décor d'une série télévisée, voilà de quoi faire rêver bon nombre d'agents immobiliers au regard des retombées que cela implique en terme d'activité.

Des prix en hausse de 22% en cinq ans

Un passage au petit écran et tout devient soudainement plus facile. C'est sans doute ce que doivent se dire vendeurs et professionnels de l'immobilier qui ont eu la chance de voir leur ville accueillir le tournage d'une série télévisée. L'exemple de Bampton en est d'ailleurs la parfaite illustration. Depuis 2010, ce petit village anglais profite de son heure de gloire à chaque diffusion de la série Dowton Abbey. Et parmi les quelques 3000 habitant que compte la commune, certains ont de quoi se frotter les mains. Si l'on en croit le Telegraph, les prix de l'immobilier y auraient bondi de plus de 22% et ce, grâce à l'engouement que suscite la série. Outre les vendeurs, l'un des principaux bénéficiaires de ce « dopage télévisuel » n'est autre que l'unique agent immobilier du coin, Damian Leahy. « Une maison que je valorisais 650.000 livres sterling selon les prix du marché a été évalué à 800.000 livres sterling par un autre agent immobilier qui a tenu compte de l'effet Downton Abbey », relate-il ainsi.

Une ville américaine renaît de ses cendres

Autre série à dérégler le marché immobilier, Walking Dead fait non seulement la part belle aux zombies mais aura aussi permis de redonner vie à une ville quasi entièrement désertée de l'Etat de Géorgie, Grantville. Célèbre pour ses bâtiments délabrés, une partie de la ville s'est ainsi retrouvée en vente sur le site d'enchère Ebay. Pour Jim Sells (le vendeur et accessoirement ancien maire de la ville) il s'agit de surfer sur le succès de la série. Celui-ci précise d'ailleurs chercher « quelqu'un pour faire vivre » les lieux. Un fan par exemple qui, pour 680.000 dollars, pourrait devenir propriétaire d'une partie de sa série fétiche (une dizaine de bâtiments tout de même).

En France aussi la télé fait flamber l'immobilier

Plus proche de nous, la télévision a récemment eu un impact non négligeable sur certains marchés locaux. Star du petit écran, Stéphane Plazza vient de lancer son propre groupe immobilier. Choisie pour en porter les couleurs, une agence immobilière de Quimper a ainsi vu son activité s'envoler de +30% en seulement quelques semaines.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page