Ventes, prix, l'immobilier marque le pas en Ile-de-France

06/04/2011 à 10:23 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier marque le pas en Ile-de-France
Ventes, prix, l'immobilier marque le pas en Ile-de-France

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans sa dernière note de conjoncture publiée ce mardi 5 avril, la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France observe un marché de l'immobilier au dynamisme quelque peu assagi par rapport à la virulence dont il a fait preuve jusqu'ici. Sans pour autant enregistrer de profonds bouleversements, l'immobilier francilien a ainsi affiché, en ce début d'année 2011, un net repli du nombre de ses transactions couplé à une progression sensiblement moins marquée de ses prix.

Lors de sa précédente publication dévoilée le 3 mars dernier, la Chambre des notaires de Paris-Ile-de-France tablait sur un retour au calme progressif sur le front de la hausse des prix. Son président, Christian Lefebvre, déclarait alors que « la hausse actuelle des prix des logements anciens devrait continuer au premier semestre et se stabiliser au second » (voir notre article). Un mois plus tard, leur dernière note de conjoncture immobilière semble devoir lui donner raison en constatant un sensible ralentissement de la progression des prix. Sur l'ensemble de l'Ile-de-France, la hausse trimestrielle de +3,4% observée entre les mois d'août et octobre 2010 laisse ainsi la place à une hausse s'établissant à +2,2% entre novembre 2010 et janvier 2011. Dans le détail, cette dernière donnée englobe une évolution de 4,3% enregistrée sur Paris (contre +5,2% en octobre dernier), de 2,6% en petite couronne ainsi qu'une quasi stabilité observée en grande couronne.
Si elle semble désormais marquer le pas, la hausse des prix de l'immobilier n'en demeure pas moins encore largement présente en variation annuelle. Sur un an, les prix des logements ont gagné 17,2% à Paris et 11,9% sur l'ensemble de la région Ile-de-France.

Si les prix de l'immobilier semblent lever le pied en ce mois de janvier 2011 sans pour autant enregistrer de fléchissement net, il n'en va pas de même pour le nombre de transactions qui affiche pour sa part un sérieux recul. Sur la période 1999-2007, le volume de ventes recensées chaque mois de janvier s'élevait en moyenne à 12.600 unités. Une moyenne que n'atteint pas ce début 2011 avec seulement 10.000 transactions observées.

Loin de sombrer dans un pessimisme prématuré, les notaires opposent à cette baisse des ventes de janvier la très nette progression observée depuis le mois de novembre 2010 (+17,6% à 39.700 biens immobiliers vendus). Selon eux, « il est encore trop tôt pour déterminer s'il s'agit d'un simple contrecoup après une période d'activité exceptionnelle, d'une accalmie conjoncturelle traditionnelle en début d'année ou d'un véritable phénomène de fond, qui pourrait alors être plus durable et marquer l'année 2011 ».

Vos réactions

Immobilier - Ventes, prix, l'immobilier marque le pas en Ile-de-France

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Ventes, prix, l'immobilier marque le pas en Ile-de-France

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page