L'immobilier neuf attire plus que l'ancien

25/09/2013 à 15:58 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier neuf attire plus que l'ancien
L'immobilier neuf attire plus que l'ancien

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Qu'il s'agisse de déterminer les intentions d'achat des particuliers ou les motivations de ceux qui ont investi dans un bien immobilier locatif, les enquêtes destinées à décrypter le rapport qu'entretiennent les français avec leur logement semblent devoir se multiplier. Dernière en date, une étude réalisée par l'Ifop pour le compte d'Immobilier Stock Exchange met en avant la préférence des ménages pour les logements neufs.

Si en matière d'immobilier aussi les goûts et les couleurs ne se discutent pas, une majorité de français admettent toutefois que le logement idéal se doit d'être neuf. Passant au crible les réponses recueillies auprès d'un panel représentatif de 1001 personnes, un récent sondage Ifop pour Immobilier Stock Exchange révèle que 57% des français préfèrent le neuf à l'ancien. Un attrait pour les logements neufs qui touche principalement les jeunes (63% des moins de 35 ans) mais que partagent également les particuliers plus âgés (52% des 65 ans et plus).

S'il faut en croire l'étude, « même les personnes satisfaites de vivre dans un bien immobilier ancien (88%) consentent à dire que le logement idéal est neuf (53%) ». Quant à ceux qui occupent d'ores et déjà un bien immobilier neuf, leur choix semble avoir été le bon puisque seuls 14% d'entre eux préfèreraient résider dans un logement ancien.

Concernant les raisons d'un tel plébiscite en faveur du neuf, 67% des personnes interrogées mettent en avant les économies générées par une meilleure performance énergétique de leur logement. Confort et praticité sont également de la partie et considérés comme de réels avantages par 4 français sur 10. Toute relative, l'esthétique du logement neuf par rapport à l'ancien ne semble pas en revanche avoir été un élément déterminant dans le choix des sondés (seuls 18% d'entre eux en ont fait leur principal critère).

S'il semble avoir tout pour plaire, aux yeux de 71% des français l'immobilier neuf n'en reste pas moins plus cher que l'ancien. Et ce n'est sans doute pas l'attitude des agents immobiliers qui devrait faire évoluer leur état d'esprit puisque « au cours de ces cinq dernières années, les particuliers qui ont eu recours à un agent immobilier se sont vus proposer un bien neuf dans seulement 27% des cas ». Enfin, l'étude met en lumière certaines appréhensions des français face aux logements neufs avec notamment la crainte d'être lésés par un promoteur aux pratiques frauduleuses (pour 83% des cadres supérieurs et 78% des plus de 65 ans) ou celle d'être confronté à un défaut de livraison lors d'un achat sur plan (73%).

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page