L'immobilier parisien séduit encore les acheteurs étrangers

22/10/2010 à 09:48 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier parisien séduit les acheteurs étrangers
L'immobilier parisien séduit encore les acheteurs étrangers

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Ils s'étaient fait relativement discrets ces derniers mois, les acquéreurs étrangers semblent désormais réinvestir le marché immobilier, notamment à Paris. Souvent présentés comme de riches nantis convoitant nos logements de prestige, cette image d'Épinal ne reflète toutefois pas la réalité observée par les notaires d'Ile-de-France dans une récente publication.

Paris serait-il sur le point de tomber entre des mains étrangères ? Les fortunes provenant des quatre coins du globe seraient-elles en train de s'accaparer l'essentiel des biens immobiliers disponibles, notamment haut de gamme ? A ces questions la réponse est évidemment non. Dans une récente étude, les notaires d'Ile-de-France se sont penchés sur l'influence des investisseurs étrangers sur le marché de la capitale. Selon eux, ils ne représenteraient que 6,3% des acheteurs immobiliers, une proportion finalement bien faible et qui tendrait à reculer depuis ces dernières années.

Italiens et chinois en tête

Dressant le panorama de la clientèle étrangère (les 10 nationalités les plus représentées), les notaires notent que ce sont les italiens qui se font les plus présents dans la capitale (24,7% des étrangers). Suivent ensuite les chinois (6,1%) et les britanniques (5,5%). Portugais (5,2%), américains (5,1%) et marocains (3,8%) constituent le ventre mou d'un classement clôturé par les allemands (3,5%) et les belges (3,3%).
Certes toujours présents à Paris, les acheteurs étrangers semblent toutefois devoir se concentrer au sein de quelques quartiers localisés. C'est le cas notamment aux Invalides où ils représentent près de 18% de la clientèle ou encore aux Halles (22,7%).

Concernant leur prétendue fortune, là encore les idées reçues ont la vie dure. Dans leur étude, les notaires constatent en effet que le montant moyen des achats réalisés par les investisseurs étrangers s'établit en-deçà du montant moyen global du marché (402.270 euros contre 411.100 euros). Pour Maître Jérôme Dray, « en marge des fortunes étrangères qui visent le haut de gamme, beaucoup d'acheteurs résidant à Paris - chinois, indiens, italiens - achètent des biens standards pour y vivre l'année ».

Les étrangers font-ils flamber les prix ?

Parfois accusée d'attiser l'envol des prix immobiliers à Paris, la clientèle étrangère n'est pourtant pas à incriminer sur ce point. Si quelques biens d'exception s'adjugent à des prix jugés parfois aberrants mais en règle général, Gilles Ricour de Bourgies constate que « cette clientèle incitent seulement quelques vendeurs à réviser leurs prétentions à la hausse sur les segments du luxe et du moyenne gamme ». Le président de la FNAIM Ile-de-France préfère expliquer la flambée actuelle des prix de l'immobilier parisien par le manque flagrant de logements disponibles.

Via le site Capital.fr

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier parisien séduit encore les acheteurs étrangers

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier parisien séduit encore les acheteurs étrangers

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page