L'immobilier rend les maisons de retraite hors de prix

08/02/2013 à 11:13 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier rend les maisons de retraite hors de prix
L'immobilier rend les maisons de retraite hors de prix

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

En publiant ce 7 février 2013 son observatoire annuel des établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), le cabinet d'audit et de conseil KPMG pointe du doigt l'influence insidieuse du marché de l'immobilier sur les tarifs des maisons de retraite.

Aujourd'hui, l'hébergement au sein d'une maison de retraite (Ehpad) coûte en moyenne 1857 euros mensuels (soit 61 euros par jours). Une somme d'importance pour les résidents au regard des quelques 900 euros que représente une retraite moyenne. Si l'on en croit le cabinet KPMG, un tel niveau de tarif trouve notamment son explication dans les prix actuellement élevés de l'immobilier. En effet, pour Loïc Ballet, Associé KPMG, immobilier et maisons de retraite afficheraient des destins étroitement liés, générant des situations relativement disparates en fonction des régions.

Alors qu'une place en Ehpad (Etablissement d'hébergement pour personne âgée dépendante) coûte en moyenne 1819 euros en province, un résident francilien subira quant à lui l'influence des prix élevés de l'immobilier local et devra débourser chaque mois 2242 euros. Loïc Ballet met notamment en cause la part qu'occupe l'immobilier dans le budget des établissements. Pour la région Ile-de-France « 25% du coût journalier d'un EHPAD concerne l'immobilier. Parallèlement, le patrimoine des EHPAD du panel est vieillissant : 60% des établissements de l'échantillon ont plus de 20 ans, ce qui a conduit un certain nombre d'entre eux à investir lourdement durant ces dix dernières années », explique-t-il ainsi.

Si des différences de traitement peuvent évidemment s'observer selon que les Ehpad concernés sont propriétaires (c'est le cas pour 52% d'entre eux) ou locataires de leurs locaux, le cabinet KPMG estime que le coût de l'immobilier (acquisition, loyer, entretien, investissements divers) représente pour un établissement une dépense comprise entre 9 et 10 euros par jour et par résident.

Menée auprès de 323 établissements (publics et privés confondus), l'étude prône une implication accrue de l'Etat dans le mode de fonctionnement des Ehpad. A l'instar de ce qui se pratique déjà pour les écoles, collèges et lycées, ce dernier pourrait ainsi « conserver dans son patrimoine le foncier et les murs des EHPAD, en laissant l'exploitation à l'opérateur ».

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier rend les maisons de retraite hors de prix

Noter cet article :

5 2

Par pierre -

Bonjour

Merci pour votre explications.

Quel avenir pour les ehpad??

Merci pour votre avis.

Lire la suite

Par Maison retraite ehpad -

Presque tous les ehpad sont désormais aux mains de particuliers. Ceux-là, ils ne sont là que pour gagner le plus d’argent possible. On est loin du temps où la maison retraite ehpad était publique.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier rend les maisons de retraite hors de prix

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page