L'immobilier salue la réforme des plus-values

18/06/2013 à 12:04 - Immobilier - Par - Réagir

L'immobilier salue la réforme des plus-values
L'immobilier salue la réforme des plus-values

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Que l'on soit propriétaire ou candidat à l'achat, comprendre la fiscalité immobilière peut parfois se révéler particulièrement délicate tant celle-ci s'affiche en constante évolution. Preuve de ce caractère changeant, François Hollande a annoncé dimanche une prochaine refonte de la taxe sur les plus-values immobilières. Si l'on n'en connaît pour l'heure que les grandes lignes, les futures dispositions dévoilées par le Chef de l'Etat semblent toutefois d'ores et déjà recueillir l'approbation des professionnels du secteur.

Ce dimanche 16 juin, invité de l'émission Capital, François Hollande a profité de cette occasion pour dévoiler certaines mesures que le gouvernement entend mettre en place afin de sortir le marché immobilier de sa léthargie actuelle. Les propriétaires ont donc eu le plaisir d'écouter le Chef de l'Etat évoquer un ajustement imminent de la fiscalité sur les plus-values immobilières. Alors que ces derniers doivent aujourd'hui justifier de 30 années de détention de leur bien pour pouvoir le vendre sans être imposés sur une éventuelle plus-value, François Hollande a précisé vouloir « ramener ça à vingt-deux ans, ce qui était le système précédent, et il y aura même un abattement exceptionnel pour l'année 2014 ». Prévues pour entrer en vigueur au plus tard dès le 1er janvier 2014, ces mesures ne concerneront pas les cessions de résidences principales ni celles de terrains à bâtir.

Si le ministère du Logement a déclaré lundi que l'ensemble des modalités d'application seront précisées « dans les semaines qui viennent », les professionnels de l'immobilier manifestent d'ores et déjà leur soulagement. Souvent prompts à la critique, ces derniers ont en effet immédiatement réservé un accueil favorable aux annonces du Chef de l'Etat. Evoquant des mesures enfin capable de redynamiser un marché jusqu'à présent bloqué, Jean-François Buet, président de la Fnaim, note qu'il s'agit là d'une « bonne nouvelle ».

Même son de cloche du côté de Cafpi qui estime qu' « en annonçant hier soir, le retour à un impôt de plus-value immobilière plus raisonnable, le président de la République envoie un message de compréhension à l'égard des propriétaires et des professionnels de l'immobilier ». Par voie de communiqué, le courtier en prêt immobilier n'a pas manqué de fustiger un dispositif actuel jugé « antiproductif » qui n'aura eu pour effet que de limiter « le nombre des transactions dans l'ancien ».

Saluant également l'annonce d'un « abattement exceptionnel », Cafpi profite de l'occasion pour soumettre certaines pistes de travail au gouvernement. « Si cet abattement concernait la vente de logements vacants nécessitant des travaux en vue de leur mise ou remise en location, ce serait une autre excellente nouvelle, en direction, cette fois, des investisseurs et des locataires », précise ainsi le courtier.

Vos réactions

Immobilier - L'immobilier salue la réforme des plus-values

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'immobilier salue la réforme des plus-values

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page