L'intérêt de faire appel à un courtier en crédit selon Philippe Taboret

20/06/2012 à 10:45 - Crédit immobilier - Par - Réagir

L'intérêt du courtier en crédit selon Philippe Taboret
L'intérêt de faire appel à un courtier en crédit selon Philippe Taboret

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les difficultés auxquelles sont aujourd'hui confrontés les candidats au prêt immobilier replacent au premier plan l'utilité du courtier. Entre la volonté d'accéder plus facilement à un emprunt et celle d'obtenir les meilleures conditions de financement, Philippe Taboret, directeur général adjoint de Cafpi, revient sur l'intérêt d'avoir recours à cet intermédiaire.

Lui permettant bien évidemment de prêcher pour sa paroisse, la tribune proposée ce mardi 19 juin 2012 à Philippe Taboret offre également à ce dernier l'occasion d'informer l'opinion sur les avantages non négligeables procurés par un courtier. En fonction de sa situation, un emprunteur potentiel est aujourd'hui confronté à deux problématiques bien distinctes : accéder à un prêt immobilier et, pour ceux qui le peuvent, se voir proposer les meilleures conditions de financement. Jouant le rôle d'intermédiaire entre le particulier et l'établissement bancaire, le courtier serait, selon Philippe Taboret, à même de solutionner chacun de ces écueils.

Une profession réglementée

S'il s'étend longuement sur la réglementation encadrant l'exercice de sa profession (enregistrement sur un registre national, obligation de disposer d'une formation et de compétences adéquates, déclaration de tous les intermédiaires en crédit auprès de l'ORIAS – Organisme pour le registre des intermédiaires en assurance – dès la mi-2013, sanctions pénales en cas de non-respect de ces règles), Philippe Taboret évoque également le rôle du courtier au sein d'une conjoncture des plus délicates.

Obtenir un taux avantageux...

Les taux de crédit immobilier s'affichent certes à des niveaux exceptionnellement bas mais il ne s'agit là que d'une situation temporaire, alimentée artificiellement par « l'injection d'abondantes liquidités par la Banque centrale européenne ». Rejoignant sur ce point bon nombre d'analystes, Philippe Taboret estime que la détente actuellement observée ne sera que de courte durée, « notamment parce que les banques vont devoir rembourser cette dette à court terme envers la BCE ». Face à l'imminence d'une remontée des taux, le directeur général adjoint de Cafpi rappelle donc ici l'importance du rôle de négociateur joué par le courtier.

...Mais avant tout, obtenir son crédit

Si faire appel à un intermédiaire peut s'avérer utile pour obtenir le taux de crédit le plus avantageux, encore faut-il voir sa demande de financement acceptée par la banque. « Exigences majorées d'apport personnel, regard plus sévère quant à la situation de l'emprunteur, le contexte rend indispensable l'intervention du courtier », souligne à ce sujet Philippe Taboret.

Quels que soient les avantages procurés par les courtiers, le climat qui se dessine en matière de prêt immobilier pourrait leurs permettre de « voir leur taux de pénétration augmenter de 5 à 10 % par an, selon les estimations les plus conservatrices », précise enfin Philippe Taboret.

Vos réactions

Crédit immobilier - L'intérêt de faire appel à un courtier en crédit selon Philippe Taboret

Noter cet article :

4 1

Par Vicente -

- Projet immobilier.(S.C.I)
-- Personnellement Plusieurs contacts avec Banques /Résultat Négatif.
--Intervention d'un courtier :-6 jours d'attente /Résultat
+++.Dossier accepté en étude par une Banque.
Gain de temps/Les propositions de financement étudiées en amont/
Conclution:- Trés Satisfait

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - L'intérêt de faire appel à un courtier en crédit selon Philippe Taboret

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page