L'UNPI dénonce l'explosion des taxes foncières

11/10/2012 à 10:24 - Immobilier - Par - Réagir

L'UNPI dénonce l'explosion des taxes foncières
L'UNPI dénonce l'explosion des taxes foncières

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Entre 2006 et 2011, la taxe foncière semble avoir littéralement explosé en affichant une progression bien supérieure à celle de l'inflation. Tel est le constat dressé par l'UNPI lors de la publication, ce mercredi 10 octobre, de son Observatoire des Taxes Foncières.

Véritable manne pour les communes et collectivités locales, la taxe foncière est un impôt dont seul les propriétaires d'un bien immobilier doivent s'acquitter. Un impôt qui, au cours de ces cinq dernières années, a progressé dans des proportions que certains qualifieraient d'indécentes. Dévoilé hier, l'Observatoire des Taxes Foncières réalisé par l'UNPI révèle ainsi qu'entre 2006 et 2011, le montant moyen de la taxe foncière a augmenté de 20,94% alors que, dans le même temps, l'inflation n'a pour sa part progressé que de 8,2%.

Mettant en lumière des situations relativement disparates, l'Union nationale de la propriété immobilière fait état de localités ayant enregistré une véritable flambée de leur taxe foncière. A titre d'exemple, les communes de Verdesse et Aghione, toutes deux situées en Corse, ont vu leur impôt croître en l'espace de cinq ans de respectivement +129,43% et +116,15%. Si l'Ile de Beauté peut sans doute se prévaloir d'un statut exceptionnel, de très importantes hausses ont également été relevées dans d'autres départements : +99,95% à Villers-Adam (Val d'Oise) ou encore +92,08% à Romain-aux-Bois dans les Vosges.

Au sein des 50 plus grandes villes de France, Paris s'adjuge la palme de la taxe foncière ayant le plus progressé avec une hausse de +67,90% depuis 2006. Loin derrière, les villes d'Argenteuil (+34,79%), Nantes (+30,64%) et Saint-Denis (+30,15%) affichent elles aussi de belles progressions.

Si les localités à avoir vu leur taxe foncière exploser sont nombreuses, certaines ont en revanche observé une évolution inverse. Bien que de moindre ampleur, l'Observatoire a ainsi pu constater la plus forte contraction de la taxe foncière « à Selles-sur-Nahon, dans l'Indre (- 15,39 %), suivie de Wittersdorf, dans le Haut-Rhin (- 13,57 %) et de Molineuf, dans le Loir-et-Cher (- 12,61 %) ».

« L'impôt foncier pèse de plus en plus sur le budget des ménages propriétaires, allant jusqu'à représenter parfois l'équivalent de trois mois de loyer, de salaire ou de retraite », souligne l'UNPI. Pour restreindre les hausses spectaculaires qu'elle a pu constater, la fédération en appelle donc aux collectivités locales et aux communes afin que celles-ci instaurent un blocage des taux qu'elles appliquent.

Vos réactions

Immobilier - L'UNPI dénonce l'explosion des taxes foncières

Noter cet article :

4 5

Par tos -

M. Delanoe peut etre fier de ses exploits
68% d'augmentation du foncier en 5 ans
A-ton intégrer la taxe départementale qu'il a créée ? car c'est aussi son oeuvre

Il a embauché 10000 fonctionnaires pour faire quelquechose ?...
On parle des 20 emplois fictifs de Chirac quand il était maire de Paris...

Maintenant il continue ses folies avec les quais de Seine bloqués, ses projets pharaoniques à la République ou ailleurs, les banlieusards englués dans des embouteillages interminables. Je ne parle pas de la pollution engendrée

Ne pas oublier qu'avec les frais de mutations la ville a touché 1,1 Milliards !!!! du jamais vu. Mais ça ne suffit pas à la mauvaise gestion de M. Delanoé

Nous sommes en période de crise financière et la ville de Paris jette l'argent par les fenetres, c'est monstrueux !!!!!!!!!!

Lire la suite

Par fabrilyn -

Hausse des impots fonciers injustifiée.
Mais personne ne parle du montant exorbitant de la taxe d'aménagement qui remplace la TLE.
Tout y passe, ils taxeront bientôt les massifs de fleur et les jardins !!!
J'en ai pour 7450 euros pour 207 m2 dont 80 m2 de sous sol (120 m2 habitable).
Résultat: abandon d'équipement de récupération de chaleur et plus value isolation (ce sera rt 2005 et c'est tout!)
Pour résumé: un service d'impot peut en cacher un autre alors remplisser vos livrets et fouter e camp de ce pays de merde !

Lire la suite

Par JUBIN -

"VENTRE QUI A FAIM N'A POINT D'OREILLES,QUAND JE VOISAUTOUR DE MOI
DES GENS SANS BESOINS,MAIS QUI PROFITENT DU SYSTEMME,PAS ETONNANT QUE LES COMMUNES SOCIALISTE DOIVENT TROUVES L'ARGENT OU IL SE TROUVE,MAIS ATTENTION DE NE PAS TROP TIRER LA CORDE!

Lire la suite

Par Philippe -

Ce n'est pas avec de telles augmentations que l'on va régler la pénurie de logements en France. On constate encore une fois le double langage des politiques qui se morfondent sur la pénurie de logements, mais qui dans le même temps font tout pour en détourner les investisseurs privé. Personnellement j'ai décidé de limiter au maximum l'immobilier dans mon patrimoine et vais vendre plusieurs biens.

Cordialement

Lire la suite

Par serpent -

Ils s'engraissent sur notre dos, regardez leur pouvoir d'achat,
il ne baisse pas, bien au contraire, donc
cela n'est rien pour eux comparé à ceux qui gagnent leur vie
en travaillant et a la fin , ont une augmentation de salaire =0¤
Bravo tous ces politiciens
j'espère qu'un jour, il n'y en aura plus sur terre

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - L'UNPI dénonce l'explosion des taxes foncières

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page