La baisse des prix s'installe à Paris

13/03/2013 à 11:19 - Immobilier - Par - Réagir

La baisse des prix s'installe à Paris
La baisse des prix s'installe à Paris

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

N'en déplaise aux oiseaux de mauvais augures, les prix de l'immobilier semblent désormais devoir adopter une orientation baissière. Si le repli constaté reste encore relativement minime, il apparaît toutefois bien réel. Portant sur l'évolution du marché à Paris et en Ile-de-France, le dernier baromètre publié par le site meilleurs agents souligne cet état de fait mais relève une situation quelque peu disparate.

Après avoir tenu bon des mois durant, les vendeurs parisiens semblent aujourd'hui avoir pris la mesure de la situation et acceptent désormais de revoir leurs prétentions à la baisse. C'est en tout cas le constat que dresse le site. « Il a fallu attendre que les notaires confirment la baisse des prix à Paris pour que la psychologie des vendeurs recolle à la nouvelle dynamique du marché », souligne ainsi Sébastien de Lafond, président et fondateur du site dans son 46ème baromètre des prix de l'immobilier. « Une majorité d'entre eux écoute désormais nos conseils en proposant des prix réalistes », précise-t-il.

Conséquence de cette prise de conscience, le prix moyen des logements parisiens aurait ainsi reculé de 0,8% au cours du mois de février. Une baisse qui s'avère pour l'heure légère et qui s'observe différemment selon le type de logements concernés. En effet, si les appartements de 3 pièces et plus ont enregistré le mois dernier un repli de -1,5% (-3% depuis le début 2013), les biens de plus petite surface semblent quant à eux afficher une certaine stabilité (-0,1% en février).

« Jusqu'à ces dernières semaines, la plupart des vendeurs étaient restés figés sur les prix élevés d'il y a 12 ou 18 mois », note Sébastien de Lafond qui précise toutefois que seuls les propriétaires obligés de vendre animent actuellement le marché. Le volume de biens disponibles reste donc relativement faible mais « même si le marché reste compliqué, ralenti et étroit, tout se vend en Île-de-France ».

Meilleurs agents met toutefois entre parenthèses la situation particulière des biens d'exception dont la valeur excède les 3 millions d'euros. Après avoir profité des velléités d'achat des riches investisseurs, qu'ils soient français ou étrangers, ce segment du marché s'apprête à vivre des heures sombres, alimentées notamment par un alourdissement important de sa fiscalité. « La taxation de ces ventes a plus que doublé en moins de 6 mois faisant fuir les acheteurs étrangers alors que les riches Français préfèrent investir ailleurs voire s'expatrier », précise ainsi le site.

Vos réactions

Immobilier - La baisse des prix s'installe à Paris

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - La baisse des prix s'installe à Paris

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page