Prix de l'immobilier : la baisse s'installe de nouveau à Paris

09/09/2013 à 15:41 - Immobilier - Par - Réagir

La baisse des prix s'installe de nouveau à Paris
Prix de l'immobilier : la baisse s'installe de nouveau à Paris

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans son dernier baromètre de l'immobilier parisien, le courtier en agences immobilières Meilleurs Agents fait état d'une sensible baisse du prix des logements. S'il a de quoi réjouir les potentiels acquéreurs, ce repli doit toutefois être relativisé tant la réalité sur le terrain semble aujourd'hui contrastée.

S'il faut en croire le dernier baromètre dévoilé par le site, les prix de l'immobilier auraient enregistré à Paris une baisse minime de -0,1 % au cours des deux derniers mois (juillet et août). Néanmoins, loin d'être un témoin fidèle de la réalité du marché, cette quasi stabilité doit être appréhendée avec précaution par les candidats à l'achat. En effet, il s'agit là d'une moyenne relevée par le site qui ne doit cependant pas occulter les nombreuses disparités d'un marché parisien bien plus complexe.

Dans le détail, petites et grandes surfaces ont connu durant cette période estivale des fortunes diverses. « L'effet saisonnier qui avait gonflé la demande en grandes surfaces pendant le printemps est maintenant terminé. Les petites surfaces ont, à la différence des derniers mois, vu leur prix remonter », souligne Sébastien De Lafond, président. Ainsi, si les appartements de trois, quatre pièces et plus ont accusés un repli notable de -2,2 % sur les mois de juillet et août, ce ne fut pas le cas des logements plus petits qui ont quant à eux affiché une progression de l'ordre de +1,3 %. Pour le professionnel, la cause d'une telle différence de traitement est à attribuer aux refontes fiscales engagées par le gouvernement, notamment en ce qui concerne la taxation des plus-values immobilières. « L'offre de petites surfaces déjà faible a encore diminué cet été car les propriétaires ont attendu la réforme fiscale avant de mettre leur bien sur le marché », précise-t-il ainsi.

Du côté de l'évolution des prix à plus ou moins longs termes, le site maintient ses précédentes prévisions en excluant tout ajustement brutal. Sur l'ensemble de l'année 2013, les prix de l'immobilier francilien devraient donc selon lui enregistrer une baisse comprise entre 0 et -5 %.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page