La construction n'en a pas encore fini avec la crise

27/03/2015 à 11:26 - Immobilier - Par - Réagir

La construction n'en a pas encore fini avec la crise
La construction n'en a pas encore fini avec la crise

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Au cours des trois derniers mois, le secteur de la construction a poursuivi sa lente mise en abîme en enregistrant des résultats pour le moins décevants.

La lente dégradation de la construction se poursuit

Depuis le mois de février dernier, le ministère du Logement une toute nouvelle méthode de calcul afin de déterminer les chiffres officiels du secteur de la construction. Présentée comme « plus fidèles à la réalité du terrain », celle-ci réintègre toute une frange de logements qui n'étaient jusqu'à présent pas pris en compte lors des publications précédentes. Si cette soudaine modification a pu alimenter certains doutes quant à son objectif premier (livrer des chiffres plus conformes à la réalité ou simplement aider le gouvernement à atteindre l'objectif des 500 000 nouveaux logements promis), elle n'a en revanche pas sortir la construction du marasme dans lequel elle se débat depuis de très nombreux mois. Si l'on en croit les derniers chiffres communiqués ce vendredi 27 mars, le nombre de mises en chantier recensées entre décembre et février auraient ainsi chuté de -8% pour s'établir à 84 600 unités (par rapport à la même période un an plus tôt). Loin des fameux 500 000 nouveaux logements promis par François Hollande en 2012, le volume de chantiers engagés au cours des douze derniers mois s'élève à 351 100 unités.

Chiffres de la construction mars 2015

Les permis de construire cèdent encore du terrain

Si les précédentes publications émanant du ministère du Logement ont parfois pu faire état d'un sursaut du nombre de permis de construire (lesquels préfigurent du nombre de mises en chantier à venir), ce n'est cette fois-ci pas le cas. Sur les trois mois observés, les autorisations délivrées affichent ainsi un repli de -8,3% pour se porter à 84 600 unités.

Pour les professionnels, la fin de la crise est proche

Toutefois, les professionnels du secteur ne perdent pas espoir et semblent même estimer que la construction commence enfin à entrevoir la lumière au bout du tunnel. Vantant les mérites d'un dispositif d'investissement locatif plus attractif (le dispositif Pinel) et d'un nouveau prêt à taux zéro plus performant (mais encore perfectible), Jacques Chanut, président de la Fédération Française du Bâtiment, table ainsi sur un rebond des mises en chantiers pour cette fin d'année 2015. Quant au plan de relance imaginé par le gouvernement, celui-ci ne devrait commencer à porter ses fruits qu'à partir du mois de mai prochain.

Vos réactions

commentaire(s)

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page