La création d'un crédit relais à taux zéro proposé à Nicolas Sarkozy

17/06/2010 à 10:10 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La création d'un crédit relais à taux zéro à l'étude ?
La création d'un crédit relais à taux zéro proposé à Nicolas Sarkozy

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Mettre sur pieds un prêt relais à taux zéro afin de favoriser la mobilité professionnel, voilà l'idée intéressante proposer par le président de la CGPME (Confédération générale des petites et moyennes entreprises), Jean-François Roubaud, au chef de l'Etat à l'occasion du salon Planète PME.

Parmi les prêts réservés à certaines catégories socioprofessionnelles on connaissait déjà le crédit fonctionnaire venant en aide à ces derniers lors de l'achat d'un bien immobilier ou encore le crédit enseignant destiné à soutenir financièrement le personnel éducatif muté. Depuis peu, le Fastt (Fonds d'action sociale du travail temporaire) teste même de façon totalement expérimentale une aide financière dédiée aux intérimaires envoyés en mission loin de chez eux. Appelé « Chèque Logement MobiliPro », ce dispositif prend la forme d'un chèque de 300 euros permettant aux intérimaires de financer la location d'un logement le temps de leur mission. Un prêt relais à taux zéro destiné cette fois-ci à l'ensemble des salariés du secteur privé pourrait prochainement venir s'ajouter à la liste.

Le mardi 15 juin, le Palais des Congrès de Paris accueillait le salon Planète PME, salon que le président Nicolas Sarkozy a marqué de sa présence. Avant même la tenue de l'évènement, Jean-François Roubaud faisait part de son intention de présenter son projet de crédit relais à taux zéro au chef de l'Etat lors de cette édition 2010 du salon Planète PME. Si le gouvernement multiplie actuellement les réformes visant à réduire son déficit budgétaire, le président de la CGPME fonde toutefois de grands espoirs sur la mise en place d'un dispositif qui devrait être entièrement financé par l'Action Logement (ancien 1% Logement).

Dans le principe, ce crédit immobilier, synthèse d'un crédit relais et d'un prêt à taux zéro, pourrait s'adresser à chaque salarié obligé de vendre un bien immobilier dont il est propriétaire pour répondre à une offre professionnelle impliquant un déménagement. Seule contrainte pour l'heure définie, afin de pouvoir bénéficier de ce prêt relais à taux zéro, le poste proposé au salarié devra obligatoirement émaner de son employeur actuel. Une contrainte qui pourrait être perçue par la banque comme une garantie de la stabilité professionnelle de l'emprunteur.

De l'avis même de Jean-François Roubaud, en évitant au salarié d'avoir à choisir entre une éventuelle évolution professionnelle et son logement, une telle aide financière devrait grandement favoriser sa mobilité professionnelle.

Vos réactions

Crédit immobilier - La création d'un crédit relais à taux zéro proposé à Nicolas Sarkozy

Noter cet article :

2 2

Par RABARIJAONA -

ce crédit relais à taux zéro me parait très important pour nous qui avons un salaire pas très élevé smic.ce serait l'idéal si je peux acquérir une maison à ce crédit relais à taux zéro.Je reve d'avoir une maison à ce taux zéro.

Lire la suite

Par Jay -

Bonjour,Tout d'abord, rassurez-vous: il n'est évidemment pas question de vous priver de lumière ou de climatisation. Dans de nombreux cas, réduire les consommations et améliorer le confort vont d'ailleurs de pair. Par exemple: en baissant les stores en été, vous évitez des apports de chaleurs importants vous économisez donc et simultanément, vous évitez une situation de surchauffe à laquelle le système de climatisation aurait peut-être du mal à répondre. Un autre exemple: en évitant d'encombrer vos radiateurs, convecteurs etc., vous permettez une meilleure émission de la chaleur (ou du froid), vous permettez donc au chauffage (ou au refroidissement) d'être plus réactif et plus performant, tout en consommant moins.En outre, il est évidemment important que des actions techniques accompagnent les actions comportementales.Par ailleurs, nous tenons à rappeler que cette campagne a pour objet le sensibilisation et non la contrainte.Enfin, nous sommes heureux de recueillir votre constat concernant la surchauffe dans le bâtiment et l'habillement trop léger de certains occupants. Deux aspects qui méritent probablement en eux-même une sensibilisation des occupants dans le respect des différences subjectives du ressenti du confort thermique (2 personnes habillées de la meame manière n'ont pas toujours la même sensation de froid ou de chaud).

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - La création d'un crédit relais à taux zéro proposé à Nicolas Sarkozy

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page