Crédit immobilier : la crise immobilière met en péril l'engagement des banques

23/06/2009 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La crise de l'immobilier bloque le crédit
Crédit immobilier : la crise immobilière met en péril l'engagement des banques

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Arrivant au terme de sa fonction, le président de la Fédération bancaire française (FBF), Georges Pauget, dresse des perspectives peu encourageantes pour le secteur du crédit. Les déconvenues enregistrées par le marché de l'immobilier pourraient, si elles venaient à s'éterniser, impacter de manière forte le prêt immobilier, freinant notablement sa distribution par les banques.

En octobre 2008, les dirigeants des principales banques françaises s'étaient engagés à accroître leurs encours de crédit aux ménages, notamment celui du crédit immo, de 3 à 4% sur l'année 2009. Un engagement constituant à l'époque la condition sinequanone pour pouvoir bénéficier du plan de soutien de plusieurs milliards d'euros proposé par l'Etat.

Si la perspective d'une distribution de crédit plus importante s'avérait alors rassurante, elle a également très vite adopté un caractère des plus hypothétiques. La Banque de France observait ainsi que la production de crédits destinés aux ménages ne s'établissait fin avril 2009 qu'à 140,9 milliards d'euros, soit un repli annuel de -28%. S'il convient d'attendre fin 2009 pour dresser les bilans (l'objectif de 3 à 4% portant sur la seule année 2009), l'engagement pris en octobre dernier par les banques semble toutefois des plus compromis.

Devant très prochainement céder la présidence de la Fédération bancaire française à Baudouin Prot aujourd'hui administrateur-directeur général de BNP Paribas, Georges Pauget, interrogé ce matin par le journal Les Echos, n'a pas caché son pessimisme quant à la validation de l'engagement pris. S'il considère que tout à été mis en oeuvre (en terme de moyen, campagne publicitaire, communication, etc.) en vu des objectifs fixés, Georges Pauget ne peut que constater les ravages d'une crise économique dont l'impact négatif pourrait selon lui peser sur les banques jusqu'au second semestre 2010. « La partie va se jouer sur l'immobilier, puisqu'il compte pour moitié dans les portefeuilles de crédits des banques. Si ce marché ne repart pas en octobre, nous ne pourrons pas atteindre les 3% », a-t-il conclu.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la crise immobilière met en péril l'engagement des banques

Noter cet article :

1 1

Par Olivier -

Avec la crise, y a plus de sous, faut s'y faire ;)

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crédit immobilier : la crise immobilière met en péril l'engagement des banques

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page