L'Espagne à l'aube d'une crise immobilière

10/09/2007 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Pas d'image disponible
L'Espagne à l'aube d'une crise immobilière

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

L'Espagne aura t'elle à faire face à une crise immobilière semblable à celle que subissent les Etats-Unis depuis déjà plusieurs semaines ? Après avoir bénéficié d'un taux de croissance élevé (4%), les experts tout autant que les particuliers s'inquiètent désormais de l'état préoccupant de la bulle immobilière qui fait régner un climat de peur en Espagne.

Guettant avec angoisse la moindre hausse des taux d'intérêts du crédit immobilier, les ménages espagnols ayant souscrit un prêt immobilier consacrent près de 44% de leur revenu au remboursement de leurs échéances : « C'est de la folie, nous sommes déjà bien au-delà des 35 % recommandés, alors imaginez si les taux d'intérêts continuent de grimper », déclare un économiste.

La situation est d'autant plus inquiétante que, selon Enrique Garcia, porte-parole de l'Organisation des consommateurs et usagers espagnols (OCU), sur les 25% des foyers espagnols qui ont contracté un crédit immobilier, courant pour certains jusqu'à quarante ans, « 98 % de ces prêts ont été contractés à taux variable, ce qui est très préoccupant. » Les mensualités que doivent rembourser ces familles endettées ont augmenté de 23% sur les deux dernières années et si cette tendance à la hausse se confirme, plus de 80 000 ménages pourraient ne plus être en mesure de rembourser leur crédit immobilier.

Une vue d'ensemble de la situation financière de l'Espagne n'apparaît pas plus brillante : cette année a vu l'endettement des foyers espagnols s'accroître de 18,5% pour totaliser, concernant l'endettement des particuliers disposant d'un crédit immobilier, 540 milliards d'euros, équivalent à 70 % du produit intérieur brut (PIB) espagnol !

Vos réactions

Crédit immobilier - L'Espagne à l'aube d'une crise immobilière

Noter cet article :

3 1

Par vicente -

Comment peut on étre aussi stupide pour contracter des crédits a taux variable,en plus sur 40 ans,maintenant ons pleurent fallait y penser avant.

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - L'Espagne à l'aube d'une crise immobilière

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page