Crise de l'immobilier : la FED met en avant de nouvelles dispositions

19/12/2007 à 00:00 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La FED rénove le crédit immobilier
Crise de l'immobilier : la FED met en avant de nouvelles dispositions

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après Georges Bush et son plan controversé pour endiguer la crise immobilière qui secoue les Etats-Unis depuis plusieurs mois, c'est au tour de la FED (la banque centrale américaine) de proposer un ensemble de mesures afin de circonscrire à la faillite du crédit immobilier à risque (subprime).

Le président américain avait annoncé un gel des intérêts liés à un prêt immobilier durant 5 ans, la FED, quant à elle, a dévoilé ce mardi 18 décembre 2007 une intention de rendre l'accession à un crédit immobilier plus difficile.

Si le dispositif est approuvé, la banque centrale entend ainsi à la fois réduire le développement de la crise immobilière et protéger l'emprunteur contre certaines dérives des organismes de crédit immobilier.

Ben Bernanke, président de la FED, déclare à ce propos vouloir « protéger les consommateurs de la fraude, des tromperies et de la déloyauté sur le marché des prêts hypothécaires [...] Notre but est de promouvoir des pratiques de prêt responsables, dans l'intérêt des consommateurs individuels et de l'économie. »

Ces dispositions se regroupent dans deux catégories distinctes, influant ainsi autant sur le crédit immobilier « classique » que sur le prêt immobilier à risque dit subprime (la prolifération inconsidérée de ce dernier est en effet à l'origine de la crise immobilière actuelle).

Les propositions de la FED pour un meilleur crédit immobilier :

  • Concernant un crédit immobilier classique : l'accumulation de pénalités en cas de retard de remboursement devraient être interdites, tout comme la pratique parfois employée par les experts de donner une fausse estimation du bien immobilier. L'organisme octroyant un prêt à taux variable devrait également se voir imposer d'expliquer clairement tous les rouages d'un tel emprunt à l'emprunteur (afin que celui-ci ait le recul suffisant pour calculer son crédit immobilier).
  • Concernant un créditimmobilier à risque : suivant les propositions de la FED, un crédit à risque devrait adopté la dénomination de « prêt immobilier à prix élevé ». Une étude plus approfondie de la solvabilité de l'emprunteur devrait être instaurée (capacité de remboursement, revenus, etc.) et les pénalités de retard devraient se voir limitées à des situations bien précises.

Vos réactions

Crédit immobilier - Crise de l'immobilier : la FED met en avant de nouvelles dispositions

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Crise de l'immobilier : la FED met en avant de nouvelles dispositions

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page