La FNAIM se met au vert en soutenant l'éco-prêt à taux zéro

02/09/2010 à 11:28 - Immobilier - Par - Réagir

La FNAIM se met au vert pour l'éco-prêt à taux zéro
La FNAIM se met au vert en soutenant l'éco-prêt à taux zéro

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La FNAIM se mobilise en faveur de la rénovation énergétique du parc immobilier français en lançant une vaste campagne d'information baptisée « 100.000 logements éco-rénovés ». Outre diverses propositions de mesures à destination du gouvernement, la Fédération nationale des agents immobiliers affiche un soutien sans faille à l'éco-prêt à taux zéro. Prenant position dans le débat économico-écologique qui anime actuellement le monde de l'immobilier, la FNAIM souhaite peut être également redorer un blason fortement terni par la crise de l'immobilier.

Vivement critiquée l'année dernière pour sa politique de communication lors de la crise de l'immobilier, la FNAIM entend bien reconquérir l'opinion publique en prenant le train du développement durable et de l'immobilier écologique. Si certains pourront s'interroger sur l'arrivée tardive, sur ce terrain, de cet acteur majeur de l'immobilier, l'initiative n'en reste pas moins louable. « Si la performance énergétique des constructions neuves est déjà apparue comme une évidence, la rénovation du parc ancien apparaît comme un véritable challenge », note la Fédération dans un communiqué publié ce mardi 31 août.

Enjeu écologique, la rénovation énergétique des biens immobiliers apparaît également comme un futur enjeu économique pour la Fédération (rappelons qu'à compter du 1er janvier 2011, chaque annonce immobilière devra afficher les performances énergétiques du logement). Pour Benoît Fauchard, président délégué de la FNAIM, si le diagnostic DPE n'est pas encore complètement adapté aux logements collectifs, « c'est le rôle des membres de la FNAIM de maintenir la valeur patrimoniale des biens confiés par leurs clients ».

Faire prendre conscience aux propriétaires de l'importance de l'éco-rénovation, telle est donc l'objectif premier de l'initiative de la Fédération. Selon elle, il est désormais essentiel d'accompagner les particuliers « à adapter leur logement aux nouvelles techniques d'isolation et aux nouveaux concepts de chauffage et de ventilation plus performants. Et cela, tout en sécurisant leurs investissements ». Dans cette optique, la FNAIM soumet quatre propositions de mesure aux pouvoirs publics :

  • Instauration d'une TVA à taux réduit sur les chaudières collectives qui se révèleraient réellement efficaces en termes d'économies d'énergie.
  • Imposer aux syndics de copropriété la constitution de « provisions spéciales obligatoires ».
  • Prolonger sous conditions de ressources et jusqu'à la fin 2012 le cumul éco-prêt à taux zéro et crédit d'impôt sur les travaux de rénovation.
  • Enfin, la FNAIM apporte son soutien inconditionnel à l'éco-prêt à taux zéro en proposant de l'étendre aux résidences secondaires et locations saisonnières.

Vos réactions

Immobilier - La FNAIM se met au vert en soutenant l'éco-prêt à taux zéro

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - La FNAIM se met au vert en soutenant l'éco-prêt à taux zéro

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page