La hausse des taux de crédit immobilier s'épuise

09/06/2011 à 12:09 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La hausse des taux de crédit immobilier s'épuise
La hausse des taux de crédit immobilier s'épuise

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Le retour au calme serait-il sur le point de devenir le futur mot d'ordre en matière d'immobilier ? Alors qu'une récente étude des notaires prévoit une probable baisse des prix en province, le courtier en ligne observe quant à lui une certaine stabilisation des taux de crédit immobilier.

En début de semaine, les candidats à l'achat immobilier ont pu prendre connaissance d'une étude réalisée auprès des notaires faisant état d'un probable recul des prix en province (lire notre article). Une bonne nouvelle n'arrivant jamais seule, ils pourront également se réjouir en découvrant les récentes publications concernant les taux d'emprunt. Dans son dernier baromètre mensuel, l'accalmie qui semble devoir s'installer sur le front des taux de crédit immobilier. « Alors que nous notions des mouvements haussiers allant jusqu'à 0,15% en mars, nous observons pour le mois de mai 2011 des hausses de l'ordre de +0,05% et une stabilité relative sur certaines durées », précise ainsi le courtier.

Il y a peu, l'Observatoire Crédit Logement / CSA constatait pourtant une certaine progression des taux sur le mois de mai et notait que ceux-ci étaient « maintenant revenus au niveau qui était le leur en octobre 2009 : ou encore au niveau de l'été 2006, lorsque le marché était en pleine expansion ».

Dans le détail, en enregistrant une très légère hausse de +0,05%, un crédit immobilier sur 15 ans se voit désormais appliquer un taux moyen de 4,05%. Les emprunts sur 20 ans, les plus prisés, affichent quant à eux un taux moyen stabilisé à 4,30%. Un calme similaire règne sur les taux de prêt immobilier sur 25 ans puisque ceux-ci restent plafonnés en moyenne à 4,45%.

En guise d'explication, le courtier justifie ce retour au calme par le repli enregistré depuis quelques semaines maintenant par l'OAT 10 ans. Servant d'étalon aux taux fixes pratiqués par les banques, l'OAT 10 ans est ainsi passé de 3,80% au 11 avril, à 3,60% en mai pour enfin s'établir à 3,36% en ce début du mois de juin. Pour le courtier, « c'est le niveau des OAT qui déterminera si hausse des taux il y aura ou pas. Plus clairement, si les OAT continuent de reculer, les taux immobiliers pourraient de leur côté ne pas augmenter ».

Vos réactions

Crédit immobilier - La hausse des taux de crédit immobilier s'épuise

Noter cet article :

2 2

Par futur acheteur -

Pas très crédible, votre article. Tout le monde sait que la BCE va relever ses taux en juillet.

Lire la suite

Par enri -

Incroyable ! tout les pros du crédit et de l'immobilier se gargarisent du fait que les taux se stabilisent en juin, voir enregistrent une baisse à la marge, et il n'y a pas un seul journaliste pour annoncer clairement qu'il ne s'agit probablement que d'un épiphénomène, la BCE allant certainement augmenter son taux de refinancement en juillet, et les déboires de la Grêce n'augurant rien de bon pour nos banques. Mais ça ne fait rien, ils sont tous debouts, le doigt sur la couture du pantalon devant les lobbies de l'immobilier, à scander "Achetez, achetez, achetez, c'est le bon moment !" ou quelque chose d'autre qui revient au même. Sacrés journalistes !

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - La hausse des taux de crédit immobilier s'épuise

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page