Les promoteurs applaudissent la politique du gouvernement

26/09/2012 à 11:15 - Immobilier - Par - Réagir

La politique du logement ravit les promoteurs
Les promoteurs applaudissent la politique du gouvernement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Depuis maintenant quelques jours, les annonces de futures mesures en matière d'immobilier et de logements se succèdent à un rythme effréné. Le gouvernement semble donc bien décidé à insuffler une nouvelle dynamique à ce secteur et ce, au grand soulagement de professionnels qui ne peuvent pour l'heure que constater la dégradation régulière de leur activité.

Déjà bien ternes, les chiffres de la construction ont poursuivi leur inexorable descente aux enfers lors de ces trois derniers mois. Selon les résultats dévoilés ce mardi 25 septembre par le ministère du Logement, sur les seuls mois de juin-juillet et août, le nombre de mises en chantier de logements neufs ne s'est établit qu'à 66.970 unités, soit en repli de 10,3%. Si la baisse apparaît moins brutale sur les douze derniers mois (-2,6% à 341.838 constructions démarrées), le coup reste toutefois rude pour la Fédération Française du Bâtiment (FFB) qui note que cette dégradation progressive place désormais l'activité de ses adhérents à son plus bas niveau depuis presque trente ans.

Confrontés à une situation des plus délicates, les professionnels du bâtiment conservent pourtant toujours l'espoir de voir leur horizon se dégager. S'ils se félicitent de constater une progression de 7,7% du nombre de permis de construire entre les mois de septembre 2011 et août 2012, leur espérance semble avant tout se fonder sur l'énergie dont fait actuellement preuve le gouvernement pour sortir leur secteur du marasme dans lequel il est plongé depuis plusieurs mois maintenant.

Sans faire preuve d'un optimisme excessif, la FFB et la FPI (Fédération des Promoteurs Immobiliers) n'ont donc pas hésité à saluer les mesures présentées récemment par la ministre du Logement Cécile Duflot. Estimant par voie de communiqué que le gouvernement a « pris la mesure de la grave crise du logement que traverse notre pays », les deux fédérations ne peuvent que se réjouir de voir apparaître un successeur (en l'occurrence le dispositif Duflot) à leur très cher Scellier appelé à disparaître à la fin de l'année.

Outre la mise en place d'une nouvelle aide fiscale en faveur de l'investissement locatif, les professionnels semblent également applaudir l'orientation prise par l'Etat en ce qui concerne la libéralisation du foncier public ainsi que la récente annonce du Premier ministre de réformer la fiscalité pesant sur la vente de terrains constructibles.

A l'occasion du 73ème congrès des HLM, Jean-Marc Ayrault a en effet annoncé vouloir mettre un terme à la rétention excessive des terrains à bâtir en leur appliquant prochainement une fiscalité renforcée. Finis donc les abattements progressifs qui permettaient jusqu'à présent de se voir totalement exonéré de la taxe sur la plus-value au bout de 30 ans de détention, les propriétaires de terrains seront bientôt incités à revendre rapidement leurs biens et ce, pour le plus grand bonheur de promoteurs en mal de foncier.

Vos réactions

Immobilier - Les promoteurs applaudissent la politique du gouvernement

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Les promoteurs applaudissent la politique du gouvernement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page