Moody's donne le coup de grâce au Crédit Immobilier de France

21/05/2012 à 15:38 - Crédit immobilier - Par - Réagir

La sentence tombe pour le Crédit Immobilier de France
Moody's donne le coup de grâce au Crédit Immobilier de France

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

La sanction est finalement tombée pour le Crédit Immobilier de France. L'agence de notation Moody's a abaissé la note du groupe bancaire qui voit sa situation devenir de plus en plus périlleuse.

L'épée de Damoclès suspendue au-dessus du CIF (Crédit Immobilier de France) s'est abattue. Jeudi 17 mai, l'agence de notation Moody's a dégradé la note de solidité financière de la Caisse Centrale du Crédit Immobilier de France (3CIF) à E/Caa1. Pour la banque cette décision n'est pas une surprise. Depuis le début de l'année, la menace d'une dégradation se faisait de plus en plus présente. Les comptes du groupe n'étaient pas suffisamment solides, selon l'agence de notation qui avait décidé de placer le CIF sous surveillance en février dernier. Aujourd'hui Moody's estime que la banque ne peut plus vivre sans un soutien financier. L'agence pense également que la nationalisation du 3CIF est inévitable.

Cette dégradation va accentuer la déchéance du Crédit Immobilier de France qui avait déjà du mal à emprunter sur les marchés financiers. En effet, début mai, l'autorité des marchés financiers avait demandé au groupe de suspendre les transactions de certaines de ses obligations sécurisées. Une catastrophe pour cette banque qui se finance essentiellement sur les marchés.

Faute de repreneur, le 3CIF pourrait donc être nationalisé. Si plusieurs banques, dont la Banque Postale, semblaient intéressées par le Crédit Immobilier de France, pour l'instant rien n'est signé. Egalement pressenti pour un éventuel rachat, le groupe Banque Populaire Caisse- d'Epargne a tenu à faire taire les rumeurs et a nié vouloir racheter le CIF. Un adossement à la Banque Postale est donc toujours l'hypothèse la plus envisageable.

Si la dégradation de la note du 3CIF par Moody's reste un coup dur, le groupe bancaire n'est pas encore à terre. Il conserve encore son triple A chez Fitch, autre agence de notation. Par ailleurs, Moody's n'a pas abaissé les notes de crédit court et long termes du CIF mais les a maintenues sous surveillance négative. L'agence précise aussi que la note long terme de la banque a un potentiel d'amélioration de 12 crans et qu'une aide de l'Etat permettrait de la relever. Le nouveau gouvernement a donc encore un peu de temps devant lui pour essayer de sauver le spécialiste du prêt immobilier qu'est le CIF. La nationalisation interviendrait en dernier recours.

Vos réactions

Crédit immobilier - Moody's donne le coup de grâce au Crédit Immobilier de France

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Moody's donne le coup de grâce au Crédit Immobilier de France

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page