Le BTP annonce une année noire pour 2013

12/12/2012 à 16:52 - Immobilier - Par - Réagir

Le BTP annonce une année noire pour 2013
Le BTP annonce une année noire pour 2013

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Alors que cette année 2012 enregistre le triste chiffre de 14 500 suppressions d'emplois dans le secteur du bâtiment, la Fédération Française du Bâtiment (la FFB), déclare ce mercredi 12 décembre que l'année 2013 pourrait être encore plus destructrice d'emplois dans ce Secteur.

Ça n'est pas moins de 40 000 pertes d'emplois que la FFB s'attend à subir pour l'année 2013, alors que la prévisions des mises en chantiers est encore revue à la baisse.
L'année 2012 aura connu une chute des mises en chantiers de près de 20% par rapport à 2011, avec seulement 340 000 logements construits, quand le gouvernement annonce pour objectif, 500 000 constructions de logements par an.

D'après la FFB, ce qui a porté le marché en 2012 et évité une hécatombe pour l'emploi dans le bâtiment, c'est la construction de locaux professionnels et immobilier de bureaux.
En ce qui concerne le marché du logement neuf, cette année 2012 accuse un "net repli" par rapport à l'année précédente avec une baisse de -7,2% des mises en chantiers.
Avec seulement 315 000 logements en construction, et si l'on considère les délais de réalisation, la FFB déclare une baisse de production de 8,9% pour les logements d'habitation et moins 4,4% pour les logements non résidentiels.

Malgré un constat déjà bien morose pour l'année qui s'achève, dans son discours de ce mercredi 12 décembre, la FFB ne cache pas sa crainte de voir encore une nouvelle baisse du marché immobilier et une année 2013, encore plus dévastatrice que la précédente pour la filière du bâtiment.

Bien que l'année avenir arrive avec son lot de bonnes nouvelles telles que des taux d'intérêt plus bas que jamais et le nouveau dispositif de défiscalisation "Duflot", la FFB pense sérieusement que la crise économique que nous vivons, pèsera plus que jamais sur le marché de l'immobilier.

Dans un communiqué, la FFB prévoit une baisse de la production du bâtiment de l'ordre de 3,5 % pour l'année 2013 qui engendrerait, de fait, de nouvelles suppressions d'emplois et fermetures d'entreprises dans le secteur du bâtiment.
Mais, par ricoché, c'est aussi le secteur de l'immobilier qui sera touché: 10 000 suppressions d'emplois ont été enregistrées en 2012 dans le domaine de la transaction immobilière. Quand l'immobilier neuf ne se vend plus, la transaction se fige et quand le bâtiment perd des emplois, l'immobilier suit.

Alors que Cécile Duflot a estimé, dernièrement, que plus de 1,7 millions de ménages français sont en attente de logement cette année, on peut redouter que, non seulement les constructions ne suivront pas la cadence en 2013, mais bon nombre de travailleurs vont perdre leur emploi.

Vos réactions

Immobilier - Le BTP annonce une année noire pour 2013

Noter cet article :

5 1

Par Bouhedli momo -

restez optimiste

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le BTP annonce une année noire pour 2013

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page