Immobilier écologique : l'avenir radieux du panneau solaire

26/05/2008 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Le futur passe par le panneau solaire
Une demande en constante augmentation, un prix estimé à la baisse, le panneau solaire représente pour beaucoup notre avenir énergétique.

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si les énergies renouvelables attirent un public toujours plus nombreux, la baisse probable du prix des panneaux solaires ne devrait que confirmer cette tendance.

A l'heure où le prix du pétrole ne cesse de battre des records, le recours aux énergies renouvelables apparaît comme inévitable. Energie éolienne, chaudière à granules de bois, panneaux solaires, depuis les négociations du Grenelle de l'environnement en octobre 2007, l'opinion publique manifeste un intérêt grandissant pour ces solutions alternatives. L'énergie solaire constitue actuellement l'option la plus appréciée et si la France ne semble encore pas s'être totalement ouverte à ce marché, la demande n'a cessé de croître jusqu'à placer l'hexagone au quatrième rang européen derrière l'Espagne, l'Italie et une Allemagne largement en tête. André Joffre, président d'Enerplan, explique ce retard par le fait que « jusqu'au début des années 2000, la France avait une production électrique qui était en surcapacité, c'est ce qui explique qu'elle ne se soit pas intéressée au solaire ».

Mais crédit d'impôt et engouement écologique constituent désormais des facteurs décisionnels importants, au point que le panneau solaire se décline aujourd'hui sur les supports les plus variés : toits de maisons individuelles, façades d'immeubles, hangars, établissements scolaires, enceintes sportives...

Ne représentant à l'heure actuelle que 0,01% de la production énergétique nationale avec 0,075 gigawatts installés (soit l'équivalent de 30.000 foyers), les dispositions prises lors du Grenelle de l'environnement laissent présager d'une progression constante jusqu'à atteindre la barre des 5 gigawatts installés d'ici 2020. L'implication des pouvoirs publics couplée à un crédit d'impôt passé en 2005 de 40% à 50% du prix d'achat sont donc de bonne augure pour tous ceux qui souhaitent faire un pas vers les énergies alternatives.

Seule entrave dans le développement espéré du panneau solaire comme source principale d'énergie : l'exploitation du silicium reste encore extrêmement contraignante. A l'instar de bon nombre de matières premières, le silicium enregistre une hausse de prix conséquente qui se répercute en grande partie sur le porte-monnaie du particulier. Toutefois, si plusieurs sociétés spécialisées travaillent sur le remplacement de ce matériau de base, de nombreux experts prédisent une baisse significative du coût du panneau solaire au cours des prochaines années.

En effet, malgré une demande en nette augmentation, l'industrie solaire n'a traité en 2005 que 15.000 tonnes de silicium or, d'ici 2010, cette même industrie sera capable d'en exploiter près de 123.000 tonnes. Les sociétés spécialisées dans le panneau solaire photovoltaïque seront alors largement en mesure d'alimenter un marché en pleine expansion, instaurant par la même occasion une concurrence qui ne pourra qu'influer positivement sur les prix

Vos réactions

Immobilier - Immobilier écologique : l'avenir radieux du panneau solaire

Noter cet article :

2 1

Par daniel -

Je voudrai connaître vos tarifs pour une installation autonome d'environ 3Kw et si vous avez en avez sur les éoliennes ?? Merci de me répondre.
Et peut on coupler les deux pour la même puissance ???

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier écologique : l'avenir radieux du panneau solaire

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page