Le luxe ne fait plus recette

23/04/2013 à 15:12 - Immobilier - Par - Réagir

Le luxe ne fait plus recette
Le luxe ne fait plus recette

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Observant il y a peu la crise immobilière d'un oeil distant, le secteur du luxe semble lui aussi devoir être rattrapé par la morosité ambiante. Dans un récent communiqué, le réseau d'agences Daniel Féau fait en effet état d'une très nette dégradation du nombre de ventes au cours du premier trimestre 2013.

Considéré autrefois comme un marché à l'abri des difficultés, l'immobilier de luxe francilien est aujourd'hui confronté aux affres de la crise. Spécialisé dans la vente de biens haut de gamme, le groupe Daniel Féau observe une contraction non négligeable de son activité. Dans un communiqué daté du 18 avril dernier, le réseau souligne ainsi le recul de près de 20% enregistré par le volume de transactions lors des trois premiers mois de l'année.

Signe des temps, outre un nombre de ventes en très nette baisse, l'immobilier de luxe constate également une correction en terme de prix. Si le prix des biens compris entre un et deux millions d'euros accusent un recul de l'ordre de -8%, celui des logements de plus de deux millions d'euros flanchent quant à eux de près de 10%. Plus qu'une simple stratégie de communication, il s'agit là d'un bilan établi par l'ensemble des professionnels de ce secteur.

Selon le président de Barnes, l'un des leaders de ce marché, « les biens impeccables partent encore assez facilement avec des rabais de 5%, alors que les vendeurs doivent consentir des baisses d'environ 20% pour les biens présentant un défaut ou qui nécessitent des travaux ».

« Nous avons actuellement en stock pour 5 milliards d'euros de biens à vendre contre seulement 3,2 milliards d'euros il y a un an », déclarait en février dernier le président de Daniel Féau. Alors que l'afflux de biens proposés à la vente semble aujourd'hui devoir se résorbé, Charles-Marie Jottras observe que le marché du luxe « peut encore se tasser » mais exclut toutefois une baisse généralisée des prix supérieure à 3 ou 4% sur l'ensemble de l'année 2013.

Vos réactions

Immobilier - Le luxe ne fait plus recette

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le luxe ne fait plus recette

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page