Immobilier : le marché de la location gangrené par les pots-de-vin

14/06/2012 à 10:38 - Immobilier - Par - Réagir

Le marché de la location gangrené par les pots-de-vin
Immobilier : le marché de la location gangrené par les pots-de-vin

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si offrir des étrennes à son agent immobilier n'est pas encore rentré dans les moeurs, les dessous-de-table et autres pots-de-vin semblent quant à eux devoir se multiplier. Une enquête dévoilée ce jeudi 14 juin par Le Parisien-Aujourd'hui en France fait le point sur cette pratique motivée par la crise et plus répandue qu'on ne pourrait le croire.

Vous recherchez une maison ou un appartement à louer ? En ces temps de pénurie de logements, comment faire pour que votre dossier se détache des autres et soit traité en priorité ? Si bon nombre d'agents immobiliers vous conseilleront d'optimiser votre candidature en multipliant les documents attestant de votre solidité financière, certains en revanche n'hésiteront pas à évoquer quelques arrangements peu scrupuleux. Selon l'enquête menée par les journalistes du Parisien, que la proposition émane de l'agent immobilier ou du client lui-même, le fait de favoriser un dossier en échange de quelques dessous-de-table serait en effet une pratique, certes encore relativement marginale, mais qui tendrait à se développer.

A l'issue d'un testing organisé au sein de plusieurs agences parisiennes, le quotidien dresse un constat édifiant : en raison de la crise touchant actuellement le marché de l'immobilier, corrompre un agent pour qu'il avantage un dossier n'a sans doute jamais été aussi facile. Un professionnel s'étant fait piégé assure que « plein d'agences et de locataires le font. […] S'ils veulent faire la différence entre quinze dossier, proposer cela à l'agent immobilier peut être une solution ». Selon lui, « le marché de la location à Paris est devenu tellement dur que ce phénomène des dessous-de-table existe bel et bien ».

Offrir à son agent un bon repas ou quelques menus services ne sera évidemment pas suffisant pour voir son dossier traité en priorité et un particulier souhaitant se livrer à ce genre de pratiques peu recommandables devra généralement s'acquitter d'un versement en liquide de l'ordre de 500 à 1000 euros, voire au doublement des honoraires. Certains professionnels bien peu scrupuleux pousseraient même le vice en demandant « des pots-de-vin, notamment quand ils savent que votre dossier sera choisi ».

S'exprimant sur le sujet, le président de la FNAIM (Fédération nationale des agents immobiliers), René Pallincourt, souligne que des mesures doivent être prises pour « vraiment sanctionner ces pratiques » qui tendent à se multiplier « dans certains quartiers demandés de Paris ».

Vos réactions

Immobilier - Immobilier : le marché de la location gangrené par les pots-de-vin

Noter cet article :

5 2

Par Ptibail -

Des escrocs les agents immobiliers......!?! Mais non voyons, jamais.

Lire la suite

Par Arnaud Gousse -

J'ai travaillé avec des agents immobiliers pendant dix ans, et ils demandent des commissions pour tout, en général c'est un pourcentage des travaux ou de la prestation 10% ou 20% pour les entreprises intervenantes, en liquide si possible si l'entreprise veut une facture ils en font une fausse qui ne sera pas déclarée même si c'est un chèque qu'ils ont reçu. Heureusemnt beaucoup sont tombés au chômmage, je leur souhaite de s'en sortir dans un monde où ils ne valent plus rien car l'époque des fortes plus values est passée, et eux avec. Il y a fort à parier qu'à avoir eu de l'argent facile ils optent pour une vie flirtant un peu plus toujours avec l'illégalité.
Sur cette note d'optimisme, j'appelle tous ceux qui auront lu ce message à en finir avec le clientèlisme et à se joindre au mouvement du professeur universitaire Etienne Chouard (sur facebook) pour la mise en place d'une vraie démocratie (à l'athénienne) en enterrant la république par une nouvelle constitution qui rendra impossible toute corruption. La république n'a jamais été un système démocratique, c'est une illusion volontaire que de faire croire que les gens sont représentés... mais qui choisit les représentants?

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Immobilier - Immobilier : le marché de la location gangrené par les pots-de-vin

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page