Le PTZ+ comble les attentes du Gouvernement

13/07/2011 à 11:25 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Le PTZ+ comble les attentes du Gouvernement
Le PTZ+ comble les attentes du Gouvernement

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Après un peu plus de six mois d'existence, le prêt à taux zéro Plus semble donner entière satisfaction au gouvernement. A l'occasion de la signature du 200.000ème PTZ+, le ministère de l'Ecologie a ainsi estimé avoir atteint les objectifs initialement fixés au lancement du dispositif.

Intronisé en grandes pompes le 1er janvier dernier, le prêt à taux zéro Plus a pour objectif principal de faciliter l'accession à la propriété, notamment au sein des secteurs géographiques affichant un marché immobilier dit « tendu ». Malgré un démarrage en demi-teinte, pâtissant de la délicate adaptation des banques à ce nouveau type de crédit, le PTZ+ a toutefois rapidement su trouver son rythme de croisière, confortant ainsi le gouvernement dans sa perspective de 380.000 prêts distribués sur l'année.

Ce mardi 12 juillet 2011, célébrant la 200.000ème souscription d'un prêt à taux zéro Plus, le ministère de l'Ecologie a dresser le bilan de mi-parcours d'un dispositif qui « répond aux objectifs que le gouvernement s'était fixés ».

« Véritable succès populaire » selon les propres termes de Nathalie Kosciusko-Morizet et Benoist Apparu (respectivement ministre de l'Ecologie et secrétaire d'Etat au Logement), le PTZ+ devait avant tout profiter aux ménages les plus modestes. Si cet objectif semble avoir été atteint en termes de montant distribué (37,2% du volume total a ainsi été accordé à des ménages relevant des trois tranches de revenus les plus faibles), ce n'est toutefois pas le cas en ce qui concerne le nombre d'emprunteurs (les foyers les moins aisés ne représentant que 19,7% de l'ensemble des bénéficiaires).

Destiné également à redynamiser l'accession à la propriété au sein des zones tendues, le prêt à taux zéro Plus semble là aussi répondre aux attentes du gouvernement. Selon les derniers chiffres dévoilés par le ministère de l'Ecologie, 40% des PTZ+ auraient ainsi servi à financer un achat immobilier en zone A et B1 (les plus tendues). A titre de comparaison, en 2010 l'ancien prêt à taux zéro affichait une part de 34% dans ces zones. Dans son communiqué, le ministère estime donc que le PTZ+ « constitue un outil adapté à la réalité des territoires ».

Elaboré en relation étroite avec les directives du Grenelle de l'environnement, le prêt à taux zéro Plus offre un avantage certain aux ménages souhaitant investir dans la performance énergétique. Un caractère écologique que le ministère ne s'est pas privé de vanter, précisant que « la part du BBC dans le total des PTZ+ accordés pour des logements neufs progresse fortement, passant de 10% dans le PTZ 2010 à 18% pour le premier semestre 2011. Cette part atteint presque 50% en zone A ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Le PTZ+ comble les attentes du Gouvernement

Noter cet article :

3 2

Par UFFA92 -

Il est fort dommage que ce "succès populaire" qu'est le PTZ + contribue au maintien des prix actuel en solvabilisant artificiellement les acheteurs et je ne vois pas de quoi se réjouïr à moins de vouloir aider le secteur immobilier. Le gouvernement ferait mieux de supprimer toutes ces aides qui font grimper les prix...

Lire la suite

Par is -

le ptz+ est une arnaque il ne facilite pas du tout les petites classes ni les moyennes. Ils auraient mieux fait de laisser son doublement en place. En prime du faite que beaucoup de gens y ont droit (classe aisée) sa n'a fait qu'augmenter les prix et les taux

Lire la suite

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Le PTZ+ comble les attentes du Gouvernement

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page