Le PTZ Plus et le Scellier victimes du Plan de rigueur

08/11/2011 à 09:17 - Immobilier - Par - Réagir

Le PTZ+ et le Scellier victimes du Plan de rigueur
Le PTZ Plus et le Scellier victimes du Plan de rigueur

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Présenté ce lundi 7 novembre 2011, le nouveau plan de rigueur doit permettre au gouvernement d'engranger les milliards nécessaires à sa relative « stabilité budgétaire ». Dans cette optique, le Premier ministre, François Fillon, vient de dévoiler toute une série de mesures applicables à plus ou moins courte échéance. Parmi celles-ci, trois devraient impacter de plein fouet le secteur de l'immobilier : un taux de TVA relevé pour les travaux de rénovation, la suppression du PTZ+ pour l'achat d'un bien immobilier ancien et enfin la fin programmée du dispositif de défiscalisation Scellier.

Réaliser quelques 18,6 milliards d'économie en 2012 et 2013, telle est l'objectif affiché du nouveau plan de rigueur présenté ce 7 novembre à midi par le Premier ministre. Si le gouvernement espère ainsi préserver le désormais célèbre « Triple A » de la France en caressant les marchés dans le sens du poil, il y a fort à parier qu'une telle justification ne soit pas suffisante pour calmer des professionnels de l'immobilier qui devraient quant à eux se voir amputés de deux dispositifs majeurs : le PTZ+ (concernant l'ancien) et le Scellier.

Le PTZ Plus amputé

Un ménage souhaitant acquérir un bien immobilier ancien ne pourra bientôt plus pouvoir compter sur le Prêt à taux zéro Plus (PTZ+) pour étoffer son financement. C'est en tout cas ce que prévoit ce nouveau plan de rigueur qui, s'il devait être appliqué en l'état, recentrerait le PTZ+ sur l'achat de logements neufs. La FNAIM a immédiatement exprimé son mécontentement en évoquant une initiative aux « conséquences dramatiques ». Selon la Fédération nationale des agents immobiliers, cette mesure se traduira « dès le 1er janvier 2012, par un ralentissement très net de l'activité avec des conséquences dramatiques sur l'emploi, dans les entreprises des professionnels de l'immobilier, sur les recettes des collectivités territoriales, sur la mobilité des salariés, sur les familles les plus fragiles qui se verront exclues du marché de l'accession à la propriété ».

Le Scellier écourté

Si les professionnels de l'immobilier neuf demandaient depuis plusieurs mois maintenant un tel recentrage du PTZ+, ils ne devraient toutefois pas avoir le coeur à se réjouir. Ces derniers viennent en effet d'apprendre la fin programmée de leur dispositif phare : le Scellier. Prolongée récemment jusqu'au 31 décembre 2015, la durée de vie de ce régime de défiscalisation se voit considérablement réduite par le nouveau plan de rigueur du gouvernement. Les candidats à l'achat d'un logement neuf locatif n'auront bientôt plus que jusqu'au 31 décembre 2012 s'ils souhaitent profiter des avantages du Scellier.

La TVA rehaussée pour les travaux de rénovation

Enfin, François Fillon a annoncé l'application prochaine d'une réévaluation du taux de TVA sur les travaux de rénovation. Celui-ci devrait ainsi passé de 5,5% à 7%. Quant au crédit d'impôt développement durable qui s'applique lui aussi sur les travaux de rénovation, il devrait subir un énième rabotage (de 20%).

Vos réactions

Immobilier - Le PTZ Plus et le Scellier victimes du Plan de rigueur

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le PTZ Plus et le Scellier victimes du Plan de rigueur

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page