Le PTZ Plus passe entre les gouttes du plan de rigueur

30/08/2011 à 08:57 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Le PTZ Plus épargné par le plan de rigueur
Le PTZ Plus passe entre les gouttes du plan de rigueur

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Dans le cadre d'une politique de restriction budgétaire, le Premier ministre a dévoilé la semaine dernière le plan de rigueur décidé par le gouvernement. Une rigueur qui semble devoir épargner le PTZ Plus, dernier né des dispositifs fiscaux, au grand soulagement des professionnels de l'immobilier, FNAIM en tête.

On s'attendait à son réajustement voire même, à en croire certains, à sa quasi-disparition, le PTZ Plus passe finalement au travers des coups de rabot annoncés fin août par le Premier ministre afin d'alléger les dépenses publiques. Pour la Fédération nationale des agents immobiliers (FNAIM), plus habituée aux jérémiades qu'aux salutations, la perspective de voir ce dispositif rester en l'état apparaît des plus réjouissantes.

Si pour certains observateurs l'intérêt du tout nouveau prêt à taux zéro Plus (lancé en janvier 2011) reste encore à démontrer, « la FNAIM salue cette décision du Gouvernement car en temps de crise, le marché de l'ancien ne peut pas se passer d'une incitation publique forte en faveur de l'accession à la propriété ». Dans un communiqué transmis le 25 août dernier, la fédération fait part de son soulagement de voir épargné un dispositif qui devrait selon elle permettre à quelques 280.000 ménages d'acquérir un bien immobilier ancien sur cette année 2011.

Réaliser une simulation de prêt immobilier

Tout n'est pourtant pas rose en ce qui concerne ce secteur de l'immobilier et si la FNAIM se félicite que le PTZ Plus n'ai pas été sacrifié sur l'autel de l'austérité, elle « regrette le renforcement, pas à pas, de la fiscalité des plus-values immobilières ». Les résidences principales échappent certes aux ajustements définis par le plan de rigueur, il n'en va pas de même pour les autres types de logements. Pour la FNAIM, « la suppression de l'abattement de 10% par an à partir de la cinquième année de détention » devrait en effet passablement « décourager les investisseurs ».

Vos réactions

Crédit immobilier - Le PTZ Plus passe entre les gouttes du plan de rigueur

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Le PTZ Plus passe entre les gouttes du plan de rigueur

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page