Le retour des acheteurs ralentit la baisse des prix de l'immobilier

01/10/2012 à 10:57 - Immobilier - Par - Réagir

Le retour des acheteurs freine la baisse des prix
Le retour des acheteurs ralentit la baisse des prix de l'immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Si la légère baisse des prix de l'immobilier et le niveau toujours extrêmement bas des taux d'emprunt semblent avoir remis en course les candidats à l'achat, cette nouvelle opportunité impacte le marché de manière insidieuse. En effet, selon les dernières observations communiquées par le réseau d'agences Century 21, ce retour en grâce des primo-accédants semble devoir peser sur l'évolution des prix, ralentissant de façon notable le recul de ceux-ci.

Alors qu'un écart de -2,6% avait pu être constaté entre les prix du première semestre 2012 et ceux enregistrés lors du 1er semestre 2011, celui-ci ne serait plus que de -1,7% si l'on compare ce 3ème trimestre 2012 à la même période un an plus tôt. Certes la tendance s'affiche encore à la baisse mais celle-ci semble progressivement perdre de son ampleur. De l'avis de Century 21, la faute en incombe à ces acquéreurs potentiels qui, après avoir longuement végétés dans un attentisme coupable (tout au moins aux yeux des professionnels du secteur…), signent aujourd'hui un retour remarqué sur le marché de l'immobilier.

Gros consommateurs de prêts immobiliers de longues durées (20,2 ans en moyenne), les coupables tout désignés seraient donc ces primo-accédants qui, selon le réseau, « profitent du recul des prix observé au premier semestre ainsi que des taux d'intérêt extrêmement bas pour concrétiser leur projet immobilier ». Bénéficiant de conditions globalement avantageuses, le retour de ces candidats à l'achat sonne comme une lueur d'espoir pour les professionnels de l'immobilier. Or, ceux-ci continuent pourtant d'observer un très net repli du nombre de transactions (-15% sur ce 3ème trimestre). Ce sont cette fois-ci les vendeurs, accrochés à des niveaux de prix en inadéquation avec la réalité du marché, qui sont pointés du doigt.

Si Century 21 relève une baisse des prix de l'ordre de -1,7% en variation annuelle, celle-ci correspond toutefois à une moyenne nationale qui cache l'hétérogénéité de nos régions. La baisse peut ainsi être observée de façon très nette en Auvergne, en Aquitaine (-10% pour ces régions), voire même en Rhône-Alpes (-8% avec notamment -6% à Lyon). La région PACA en revanche affiche une progression marquée de ses prix de l'ordre de 9% (et ceux, en dépit d'un repli de -5% à Marseille).

Concernant la région parisienne, celle-ci continue de faire parler d'elle en présentant un prix au mètre carré toujours largement au-dessus de la moyenne nationale. Enregistrant une hausse de +1,2% entre les mois de septembre 2012 et septembre 2011, ceux-ci s'établissent désormais à 8635 euros. De quoi décourager bon nombre d'acquéreurs potentiels comme l'illustre la chute de 14,7% du nombre de transactions enregistrée à Paris au cours des 12 derniers mois.

Vos réactions

Immobilier - Le retour des acheteurs ralentit la baisse des prix de l'immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Le retour des acheteurs ralentit la baisse des prix de l'immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page