Pour les notaires du Rhône, le marché immobilier reste solide

27/05/2009 à 00:00 - Immobilier - Par - Réagir

Le Rhône présente un marché immobilier solide
Pour les notaires du Rhône, le marché immobilier reste solide

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Information transmise ce matin par le quotidien Lyonnais Le Progrès, après la chambre nationale des notaires c'est au tour des notaires du Rhône de rendre publiques leur étude du marché immobilier, cette fois-ci pour l'ensemble de l'année 2008.

Si la nature haussière des précédentes publications semble avoir été malmenée par la crise actuelle, les notaires du Rhône sont toutefois loin de constater une chute des prix de l'immobilier telle qu'elle est aujourd'hui ressentie tant par les vendeurs que par les acquéreurs (il n'en sera peut être pas de même lors de la publication, dans 12 mois, de l'enquête portant sur l'année 2009). Selon maître Alain Benard, force est de constater qu'aucun élément notable ne vient alimenter l'idée d'un retournement brutal du marché.

Sur l'ensemble du département du Rhône, l'immobilier ancien (appartements et maisons de plus de 5 ans) affichait toutefois une courbe légèrement orientée à la baisse : -0,2% pour les appartements à 2510 euros du mètre carré et -1,1% pour les maisons. Concernant la capitale des Gaules, Lyon, et sa périphérie immédiate, si l'attrait d'une activité économique florissante et d'une qualité de vie certaine a pu générer une évolution du prix des appartements anciens de l'ordre de +173% sur 10 ans, il a également permis de limiter l'impact d'une année 2008 marquée par la montée en puissance d'une crise immobilière. Observés dans le détail (quartiers par quartiers), les chiffres annoncés par les notaires se révèlent des plus disparates. Quand des quartiers comme celui de la Bourse ou de Gorge-de-Loup voient leurs prix s'envoler respectivement de +6,2% et +5,9%, d'autres affichent des baisses notables (-7,4% pour le plateau de la Duchère, -13,3% pour Fourvière).

Les notaires du Rhône nous présentent donc un marché de l'immobilier ancien oscillant en 2008 entre légère baisse et stagnation mais également un marché de l'immobilier neuf à prix stabilisés voire croissants. Après une progression de ses prix de 82% sur les 10 dernières années, les prix de l'immobilier neuf enregistraient donc en 2008 une évolution de +2,8% (le mètre carré s'établissant ainsi à 3265 euros). Une augmentation de la valeur des logements neufs qui ne doit toutefois pas faire oublier une baisse du nombre de transactions de -9% (à relativiser en comparaison des -37% observés sur le plan national) et l'intérêt accru des acquéreurs pour les petites surfaces. Un marché du neuf qui semble néanmoins présenter un léger rebond au cours des premiers mois 2009, comme le précise Me Alain Benard : "Au premier trimestre 2009, nous avons enregistré 908 réservations de logements neufs, contre 400 à la même période en 2008".

Pour la Chambre des notaires du Rhône, malgré quelques mises à niveau, le département et la ville de Lyon plus particulièrement ont donc su contenir en 2008 une crise immobilière annoncée comme dévastatrice, conservant ainsi un marché immobilier solide soutenu par ses multiples valeurs sûres.

Vos réactions

Immobilier - Pour les notaires du Rhône, le marché immobilier reste solide

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Immobilier - Pour les notaires du Rhône, le marché immobilier reste solide

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page