Les emprunteurs observent une légère hausse des taux de crédit immobilier en février

08/03/2011 à 09:19 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Légère hausse des taux de crédit en février
Les emprunteurs observent une légère hausse des taux de crédit immobilier en février

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Engagée à la fin du mois de novembre 2010, la hausse des taux de crédit immobilier a affiché un léger fléchissement au mois de février 2011. L'orientation haussière persiste toutefois selon l'Observatoire Crédit Logement / CSA qui constate une progression mensuelle des taux d'emprunt de l'ordre de 6 points de base.

Chaque mois, l'Observatoire Crédit Logement / CSA livre une analyse du financement du marché immobilier. Dans son édition publiée ce lundi 7 mars, l'Observatoire confirme la persistance de la hausse des taux d'emprunt, précisant que si « l'année 2011 a donc commencé sur une hausse des taux », celle-ci « s'est cependant ralentie en février ». En s'établissant à 3,53%(hors assurance de prêt), le taux moyen d'un crédit immobilier progresse ainsi d'un mois sur l'autre de 0,06% (3,47% en janvier). Relativement légère, l'évolution constatée ce mois-ci s'inscrit dans une orientation haussière entamée fin 2010 : depuis le mois de novembre 2010, le coût du crédit immobilier s'est accru de 0,28%.

« Le marché a connu un emballement exceptionnel en fin d'année 2010 », note l'Observatoire Crédit Logement / CSA, précisant que « la concurrence entre les établissements avait conduit la plupart d'entre eux à proposer des conditions de taux particulièrement attractives pour la demande ». Les particuliers ayant précipité leur achat immobilier pour profiter de dispositifs aujourd'hui disparus (PTZ, Pass Foncier, crédit d'impôt sur les intérêts d'emprunt) ont donc également pu bénéficier de taux relativement bas au regard de ceux pratiqués aujourd'hui.

Selon l'étude de l'Observatoire, 98% des crédits immobiliers accordés en décembre dernier l'étaient à des taux inférieurs à 4%. Tendance à la hausse oblige, ce pourcentage est tombé en février à 84,5%. Si l'on emprunte aujourd'hui à des taux plus élevés, on ne s'engage toutefois pas nécessairement sur de plus longues périodes. La durée moyenne d'un crédit immobilier s'établit en février à 209 semaines, soit seulement 3 semaines de plus qu'en janvier. Il y a un an (février 2010), la durée moyenne de remboursement d'un crédit était de 210 semaines. Les emprunts à long terme attirent toutefois de plus en plus les jeunes emprunteurs (35 ans ou moins) qui, confrontés à la hausse des prix de l'immobilier et des taux, sont désormais 64,8% à contracter un crédit sur plus de 20 ans (contre 60,4% en novembre dernier).

Concernant les perspectives à venir, l'économiste Michel Mouillart estime que « si la tendance est bien à la hausse des taux, il n'est pas exclu que certains établissements parmi ceux qui ont été les premiers à relever leurs barèmes, n'infléchissent leur stratégie s'il s'avère qu'ils ont pris du retard sur leurs objectifs commerciaux ». Le nouveau prêt à taux zéro Plus (PTZ+), désormais de mieux en mieux intégré et distribué par les banques, devrait également influer favorablement sur la solvabilité des éventuels emprunteurs.

Vos réactions

Crédit immobilier - Les emprunteurs observent une légère hausse des taux de crédit immobilier en février

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Les emprunteurs observent une légère hausse des taux de crédit immobilier en février

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page