Les banques européennes resserrent leurs conditions d'accès au crédit immobilier

29/04/2010 à 12:29 - Crédit immobilier - Par - Réagir

Les banques durcissent l'accès au crédit
Les banques européennes resserrent leurs conditions d'accès au crédit immobilier

Partager l'actualité Commenter l'actualité Commenter l'actualité

Suivre toute l'actualité immobilière.

Les banques européennes retombent dans leurs travers et durcissent une nouvelle fois leurs conditions de crédit aux particuliers. C'est ce qui ressort d'une étude trimestrielle publiée ce mercredi 28 avril par la Banque centrale européenne (BCE).

La Banque centrale européenne a donc dévoilé hier les résultats de son enquête trimestrielle concernant la distribution du crédit bancaire dans la zone euro, une enquête que la BCE mène chaque début de trimestre afin de mieux appréhender le comportement des banques en matière de prêts dans la zone euro. Grâce à une série de questions auxquelles ont cette fois-ci dû répondre 119 banques européennes, l'étude permet de déterminer dans quelle mesure les tensions enregistrées sur les marchés financiers affectent la distribution et les conditions d'accès du crédit, qu'il soit à destination des entreprises ou des particuliers (prêt immobilier par exemple).

Pour son édition d'avril 2010, ce sondage révèle que par rapport au dernier trimestre 2009, le nombre de banques déclarant durcir leurs conditions d'octroi de crédit aux entreprises progresse encore pour désormais représenter un peu plus de la moitié des 119 établissements interrogés. Même constat concernant le crédit aux particuliers, notamment le crédit immobilier, puisque la différence entre les banques avouant resserrer leurs conditions et celles déclarant les alléger s'élève désormais à 10% (cette différence est appelée le « taux net »). Pour ce type de prêts, l'enquête portant sur la période du dernier trimestre 2009 (publiée par la BCE en janvier 2010) faisait état d'un taux net de 3%. La détérioration semble donc avérée et ce malgré la décision prise par la BCE, en début de mois, de laisser ces taux directeurs inchangés pour le onzième mois consécutif (soit à 1%).

Si les établissements prêteurs bénéficient de liquidités plus importantes grâce aux opérations de refinancement engagées par la BCE et au maintien de ces taux directeurs à un niveau historiquement bas, les conditions d'octroi de leurs crédits restent affectées par les difficultés de ces banques à obtenir des financements sur les marchés. Selon les chiffres provisoires publiés ce jeudi 29 avril par la BCE, les crédits au secteur privé dans la zone euro auraient enregistré pour le mois de mars un repli annuel de 0,2%. La plupart des banques interrogées considèrent toutefois qu'un relatif assouplissement de leurs conditions de prêt aux ménages est à prévoir pour le deuxième trimestre 2010.

Vos réactions

Crédit immobilier - Les banques européennes resserrent leurs conditions d'accès au crédit immobilier

Noter cet article :

Soyez le premier à donner votre avis.

Ajouter un commentaire

Crédit immobilier - Les banques européennes resserrent leurs conditions d'accès au crédit immobilier

Les commentaires sont fermés pour cette article.

Consulter toutes les actualités

Partagez
cette
page